Syllegomydas brincki

Bequaert, Michel, 1959, Chapter XVIII. Diptera (Brachycera): Mydaidae, South African Animal Life (Results of the Lund University Expedition in 1950 - 1951), Lund: Almqvist and Wiksell, pp. 356-372: 363-367

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.3994689

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:5A656421-53CF-46A4-B2B0-0219EA6BF759

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/54F33B81-5197-497B-94EE-E97DA9388916

taxon LSID

lsid:zoobank.org:act:54F33B81-5197-497B-94EE-E97DA9388916

treatment provided by

Admin

scientific name

Syllegomydas brincki
status

n. sp.

Syllegomydas brincki  n. sp.

( Fig. 6-9View FigView Fig)

S.W. Africa: Kaokoveld, Anabib (Orupembe), 100 miles W Ohopoho , ♂ holotype, 12— 1 3.VI. 1951 (No. 339)GoogleMaps  . — Kaokoveld, Omutati, 70 miles WSW Ohopoho , ♀ allotype, 5. VI. 1951 (No. 329)GoogleMaps  .

♀. Allotype Kaokoveld, Omutati, 70 miles WSW Ohopoho, 5.VI.1951 (No. 329).

Se différencie du 5 surtout par un assombrissement général des téguments abdominaux; taille (ex. ant.) = 19 mm; antennes=- 3 mm; aile long. 14 mm, larg. 5 mm.

Antennes comme chez le 5, mais à massue un peu plus longue que le troisième article; rapports des longueurs des divers articles de l’antenne 9, 4, 34, 35 (massue). Thorax comme chez le 5, mais écusson entièrement noir. Ailes un peu plus sombres que chez le 5; aux deux ailes, extrémité distale de la troisième cellule postérieure sans pédicule, directement sessile sur la nervure MI. Pattes comme chez le 5, mais à toutes les pattes les pelotes pâles sont vestigiales, crochets moins recourbés que chez le 5.

Fémur postérieur plus aminci que chez le 5, avec une rangée postéro-interne de soies épineuses dans sa partie distale, et une rangée faible et incomplète en position antéro-interne; tibia postérieur avec nombreuses soies brun-rougeâtres irrégulièrement disposées sur la moitié distale de sa face antérieure. Abdomen élargi à sa base (au niveau du deuxième tergite) 0ù il est plus large que le thorax; plus applati que chez le 5 et de coloration noirâtre sans marges postérieures claires aux tergites; la marge postérieure du deuxième tergite, une étroite marge postérieure au huitième tergite et la zone médiane des troisième et quatrième tergites sur toute leur longueur sont d’un brun rougeàtre. Bullae comme chez le 5; tergites luisants pratiquement glabres; mais les septième et huitième tergites à courtes soies noires peu nombreuses, redressées et légèrement inclinées vers Pavant; ventre d’un brun noirâtre luisant, presque glabre; les sternites 7 et 8 à même vestiture que les tergites correspondants. Oviscapte extériorisé, noirâtre; en forme de bouclier, comportant une crête médiane courbe longitudinale et de part et d’autre une plaque, dont la surface ponctuée est hérisée de soies noires, et le rebord est garni d’un rateau de sept fortes épines brunâtres, luisantes, applaties mais non creusées, dont les postérieures sont les plus longues; prolongeant cette rangée vers Parrière se trouvent quatre longues et fortes soies noires; en dessous de Poviscapte existe une paire de cerques ovalaires, noirâtres, luisants, dont la partie postérieure dépasse Poviscapte.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Diptera

Family

Mydidae

Genus

Syllegomydas