Ectatomma (Rhytidop.) socrus, Forel, A., 1894

Forel, A., 1894, Quelques fourmis de Madagascar (récoltées par M. le Dr Völtzkow); de Nouvelle Zélande (récoltées par M. W. W. Smith); de Nouvelle Calédonie (récoltées par M. Sommer); de Queensland (Australie) (récoltées par M. Wiederkehr) ...., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 38, pp. 226-237 : 236-237

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.6292800

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.6292800

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/1A1C86C2-1A85-3F2C-C95D-602F7ACC4BA4

treatment provided by

Christiana

scientific name

Ectatomma (Rhytidop.) socrus
status

nov. sp.

Ectatomma (Rhytidop.) socrus   HNS   nov. sp.

[[ worker ]]. — L. 11 a 12,5 mill. — Mandibules avec un eclat soyeux, densement striees, eparsement ponctuees, a bord terminal indistinctement denticule, avec deux dents plus fortes a l'extremite et souvent une 3 me au tiers anterieur. Tete subdeprimee, assez allongee, plus large devant que derriere, a cotes presque droits. Yeux gros, convexes, situes un peu en arriere du milieu des cotes. Epistome assez plat, avance et arrondi devant. Le vertex forme avec l'occiput un angle droit ou un peu aigu, mais arrondi (limite subbordee). De chaque cote, derriere les yeux, ce bord verticooccipital forme un tubercule qui proemine en avant.

Thorax etroit; sutures distinctes. Pronotum peu convexe, faiblement subbitubercule derriere, en haut, avec une faible dent en bas, devant. Mesonotum et metanotum a peine convexes, presque droits d'avant en arriere. Metanotum bas, absolument inerme, a face declive tres courte, creusee en bas. N oe ud du pedicule assez eleve, transversal, subcubique, mediocrement petiole devant, verticalement tronque derriere, subverticalement devant, avec une longue dent verticale sous l'extremite anterieure de son petiole. Pattes et antennes longues.

Tete grossierement ridee. Les rides sont longitudinales sur l'epistome, le front et les joues, transversales sur le vertex. En arriere, les rides du front divergent, se recourbent en arc autour des fossettes antennaires et s'anastomosent ainsi avec celles des jones. Les rides du devant de la tete donnent ainsi a cette espece un singulier aspect qui rappelle le visage d'une vieille femme. En outre une ponctuation tres grossiere, mais assez effacee sur la tete. Occiput faiblement ride. Thorax grossierement, mais peu fortement ride-strie en travers, avec de grosses fossettes eparses plus ou moins distinctes. Mesonotum grossierement reticule. N oe ud du pedicule circulairement strie-ride. Abdomen assez luisant, finement et densement, mais peu profondement strie en travers, avec une fine ponctuation eparse. Sur le 1 er segment, les stries sont arquees, concaves en arriere. Pattes et scapes eparsement ponctues, les cuisses en outre finement reticulees, les tibias, les tarses et les scapes finement stries.

Tout Je corps, les pattes et les antennes mediocrement pourvus d'une pilosite dressee, jaunatre, extremement courte. Pubescence a peu pres nulle.

D'un noir brunatre. Mandibules, funicules et extremite des tarses d'un rouge brunatre ou d'un brun rougeatre. Le reste des pattes, les scapes et le devant de la tete brunatres.

Charters Towers, Queensland, M. Wiederkehr.

Voisine des E. scabrum   HNS   , Mayri   HNS   et cristatum   HNS   .