Aphaenogaster friederichsi, Forel, A., 1918

Forel, A., 1918, Quelques fourmis de Madagascar récoltées par le Dr Friederichs et quelques remarques sur d'autres fourmis., Bulletin de la Societe Vaudoise des Sciences Naturelles 52, pp. 151-156: 151-152

publication ID

4071

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/1F33480D-D828-3C34-B41C-50893A571DE9

treatment provided by

Christiana

scientific name

Aphaenogaster friederichsi
status

n. sp.

Aphaenogaster friederichsi   HNS   n. sp.

[[ worker ]] L: 3,8 - 4,2 mill. Mandibules assez luisantes, fortement ridees en long, avec des points espaces entre les rides, armees de quatre dents distinctes devant et de trois ou quatre denticules indistincts derriere. Epistome formant au milieu un fort lobe arrondi avec une large et distincte echancrure au milieu et une impression longitudinale derriere l'echan-crure allant presque jusqu'a l'aire frontale qui est assez triangulaire et fortement imprimee. Aretes frontales a peine divergentes, presque droites. Seulement un peu plus longue que large et un peu elargie derriere, chez la grande ouvriere, la tete est bien distinctement plus longue que large et nullement elargie derriere chez la petite, chez laquelle le bord posterieur est aussi moins marque. Les yeux, de moyenne grandeur, sont situes a peine en avant des cotes (au milieu chez la grande ouvriere). Le scape depasse l'occiput de deux fois son epaisseur. Le funicule, de onze articles, a une massue tres distincte, composee de quatre articles, dont les trois avant-derniers sont subegaux et le dernier a peine aussi long que les deux precedents reunis. Les articles deux a sept du funicule sont assez distinctement plus longs que larges (le troisieme a peine) et plus globuleux que chez le subterranea   HNS   . Thorax identique a celui du subterranea   HNS   , mais seulement deux dents triangulaires pointues, aussi longues que larges et bien plus courtes que leur intervalle au lieu d'epines. Le postpetiole est plus long que haut (plus haut que long chez le subterranea   HNS   ), plus bas que le n oe ud du petiole.

La sculpture, la pilosite, la pubescence et la couleur sont du reste identiques a celles du subterranea   HNS   , la couleur a celle de ses varietes foncees. Neanmoins la sculpture, surtout celle de la tete, est plus forte; la tete est mate, seulement subopaque a l'occiput, derriere.

Diego-Suarez, Madagascar, recolte par le Dr Friede-richs.

A premiere vue cette forme ressemble a s'y meprendre a un tres petit subterranea   HNS   fonce; mais la massue des antennes est bien plus distincte, les articles plus globuleux, les scapes plus longs, etc. Etant donne le climat tropical de Diego-Suarez, il n'est du reste guere admissible qu'un A. subterranea   HNS   puisse y vivre, meme transporte d'Europe. La Brunella Belti, qui ressemble un peu a la nouvelle espece, a une massue distinctement de trois articles. A part la Deromyrma swammerdami   HNS   , il n'y a du reste pas d' Aphaenogaster   HNS   connu a Madagascar, sauf l´ oculata   HNS   Eun., qui est tout different. La [[ queen ]] et le [[ male ]] etant inconnus, on ne peut savoir, s'il ne s'agit pas peut-etre d'une Deromyrma   HNS   .