Tetramorium obesum , André, E, 1887

André, E, 1887, Description de quelques fourmis nouvelles ou imparfaitement connues., Revue d'Entomologie (Caen) 6, pp. 280-298: 294-295

publication ID

6877

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/2E61F418-34F5-619E-9B47-4026C844A71C

treatment provided by

Donat

scientific name

Tetramorium obesum
status

nov. sp.

Tetramorium obesum  HNS  nov. sp.

Ouvrière: Tête, tborax et pétiole peu luisants, d’un testacé rougeâtre, mandibules, antennes et pattes d'un testacé pâle, abdomen d’un brun noir. Mandibules presque lisses et luisantes, avec quelques points épars; leur bord terminal armé de deux dents distinctes en avant, obsolètement denticulé en arrière. Sillons antennaires profonds , aussi longs que le scape, divergents en arrière. Antennes de 12 articles ; scape n’atteignant pas les angles postérieurs de la tête; premier article du funicule un peu plus long que large, les articles

2 à 8 plus larges que longs, les trois derniers forment une massue assez épaisse dont l’article terminal est aussi long que les deux précédents réunis. Tête longitudinalement et grossièrement ridée-réticulée, sillons antennaires finement rugueux. Yeux assez grands, situés un peu en avant du milieu de la tête. Thorax court, boursouflé en forme d’ampoule, sms trace de segmentation en dessus, ses angles antérieurs arrondis. Sa face dorsale, très convexe d’avant en arrière et d’un côté à l’autre, rejoint ses faces latérales sans aucune transition. Le metanotum est armé de deux longues épines aiguës, divergentes, dirigées obliquement en arrière, et il est muni en outre d’une autre épine plus courte de chaque côté de l’articulation du pétiole. La surface du thorax est entièrement et grossièrement ponctuée-réticulée, sauf entre les épines où la face déclive du metanotum est presque lisse et luisante. Premier article du pétiole longuement cylindrique en avant, renflé ensuite en un gros nœud presque sphérique; second article nodiforme, un peu plus large que long et de même largeur que le nœud du premier article. Les deux nœuds sont grossièrement ponctués-réticulés comme le thorax. Abdomen en ovale court, lisse et luisant. Tout le corps, y compris le scape des antennes et les pattes, hérissé d’une pilosité jaunâtre, fine, longue et abondante, un peu plus oblique sur l’abdomen. - Long., 3 mill.

Gingi (Inde anglaise).

Cette remarquable espèce paraît voisine du T. lanuginosum Mayr.  HNS