Polyrhachis (Myrma) schistacea subsp. atrociliata

Santschi, F., 1914, Formicidae., Voyage de Ch. Alluaud et R. Jeannel en Afrique Orientale (1911 - 1912). Résultats scientifiques. Hyménoptères 2, pp. 41-148: 141

publication ID

8111

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/3D482BAE-E3F3-1466-D962-9EBC8FF7F3AB

treatment provided by

Christiana

scientific name

Polyrhachis (Myrma) schistacea subsp. atrociliata
status

 

* P. (Myrma) schistacea, st. atrociliata  HNS  , nov.

[[worker]]. - Noire, opaque, sculpture legerement plus forte que chez P. rugulosa Mayr  HNS  (luisante a un fort grossissement). Pubescence foncee. De nombreuses soies noires, epaisses et pointues, un peu obliques, sont dispersees sur tout le corps, les scapes et les pattes. (Chez P. schistacea  HNS  et P. rugulosa  HNS  les soies sont bien plus fines et blanchatres.) Forme de la tete comme chez P. schistacea  HNS  ou legerement plus large avec les yeux convexes. Epistome faiblement carene et echancre au milieu de son bord anterieur. Le scape depasse la tete de moins de la moitie de sa longueur (plus long et plus delie chez P. schistacea  HNS  ). Pronotum plus large que long, le bord externe de l'epine se continue directement avec le bord du pronotum (fait un angle chez P. schistacea  HNS  ). Mesono- tum et devant de la face basale de l'epinotum legerement coucave. Les dents de l'angle de l'epinotum tres petites. Ecaille comme chez P. schistacea mais  HNS  les dents laterales plus reduites. Il differe de P. rugulosa  HNS  par sa pilosite tres abondante et noire.

Uganda: Ibanda, dans la zone inferieure des monts Ruwenzori(ait. 1.400 m., 1909), 7 [[worker]].

Congo: Ubanghi; Benguela (variete a pilosite plus rare et plus courte, mais egalement noire, = var. Benguelensis, nov.).