Pheidole annemariae, Forel, A., 1918

Forel, A., 1918, Quelques fourmis de Madagascar récoltées par le Dr Friederichs et quelques remarques sur d'autres fourmis., Bulletin de la Societe Vaudoise des Sciences Naturelles 52, pp. 151-156: 152-155

publication ID

4071

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/3ED6CFD2-425B-AEA5-CB1C-4EFC6ABFDE46

treatment provided by

Christiana

scientific name

Pheidole annemariae
status

n. sp.

Pheidole annemariae   HNS   n. sp.

[[ soldier ]] L: 3,1 - 3,5 mill. Mandibules luisantes, massives, presque lisses, avec quelques petits points tres espaces et deux dents obtuses a l'extremite. Bord anterieur de l'epistome echancre au milieu et imprime transversalement tout de son long. Tete assez rectangulaire, legerement elargie en arriere, a cotes presque droits, a peine d'un cinquieme plus longue que large, profondement echancree en angle a l'occiput, qui forme deux lobes arrondis. A son tiers posterieur, la tete a une large impression transversale et evasee, tandis que son tiers anterieur est tres obtusement subtronque. Les aretes frontales, faiblement divergentes, sont bien plus eloignees l'une de l'autre que du bord de la tete. Les yeux convexes sont situes en avant du tiers anterieur. Le sillon occipital atteint le milieu de la tete; ce dernier a, de cote, une large impression pour l'extremite du scape. Antennes de douze articles. Le scape depasse a peine le milieu de la tete. Le dernier article de la massue est long comme environ les deux precedents reunis. Le promesonotum forme une forte convexite, aussi haute que longue, avec deux tubercules pronotaux indistincts. A son milieu, le mesonotum porte deux fortes dents triangulaires, pointues et tres distinctes, dirigees en arriere. L'epinotum, horizontal, a peu pres carre, porte deux tres longues epines, un peu divergentes, dirigees en haut et un peu en arriere, au moins aussi longues que sa face basale et plus longues que la face declive. Le petiole, sans dents dessous, a un pedicule anterieur plus long que son n oe ud, qui est comprime, avec un bord superieur tres obtus. Le postpetiole est presque trois fois plus large que le petiole et presque deux fois et demie plus large que long, formant de chaque cote un cone pointu. Pattes courtes; cuisses renflees au milieu.

Tete subopaque, presque mate, tres finement reticulee, ridee en long sur plus de sa moitie anterieure (sauf a l'impression pour les scapes), grossierement reticulee sur son bon tiers posterieur.

Thorax assez luisant, en partie finement et de plus grossierement et irregulierement reticule et ride. Petiole, postpetiole et base de l'abdomen subopaques et finement reticules, le postpetiole plus faiblement. Reste de l'abdomen lisse et luisant, ainsi que les pattes.

Pilosite dressee, espacee, pointue, mais fort distincte, sur tout le corps et tous les membres. Pubescence presque nulle. D'un brun assez fonce; mandibules d'un brun un peu roussatre avec le bord noir Abdomen et membres d'un brun jaunatre.

[[ worker ]] L: 1,4 - 1,8 mill. Mandibules subopaques, finement reticulees et ponctuees, faiblement dentees. Bord anterieur de l'epistome entier. Tete a cotes convexes; elle est presque aussi large au milieu que longue, retrecie devant et derriere, avec le bord posterieur echancre. Les yeux sont situes au milieu des cotes, et sont assez convexes. Le scape depasse le bord posterieur de deux fois son epaisseur. Promesonotum fort convexe. Le mesonotum porte au milieu deux dents pointues et divergentes, plus longues que larges et encore plus distinctes que chez le [[ soldier ]] Epines de l'epinotum comme chez le [[ soldier ]], aussi longues que la face basale et un peu recourbees en avant. Postpetiole aussi long que large, a cotes convexes, sans trace de cone lateral, a peine deux fois plus large que le petiole. Cuisses renflees au milieu.

Tete et thorax densement reticules et mats. Petiole, postpetiole, abdomen et membres lisses et luisants. Pilosite et pubescence comme chez le [[ soldier ]]. Entierement d'un roux jaunatre, abdomen et pattes jaunatres.

[[ queen ]] L: 3,6 mill. Mandibules comme chez le [[ soldier ]]. Tete carree, faiblement et largement echancree a son bord posterieur, sans impression derriere, non subtronquee. Ocelle anterieur plus gros que les autres. Le scape atteint le quart posterieur. Le mesonotum, aplati dessus, n'est pas plus large que la tete et n'a, de cote, qu'une dent obtuse et peu distincte. Abdomen tronque devant (comme du reste chez le [[ soldier ]]). Tout le reste comme chez le [[ soldier ]], mais l'occiput seul est grossierement reticule, le devant de l'abdomen est mat, densement reticule et le dos du mesonotum est grossierement ride en long, le scutellum etant lisse. Le corps entier est d'un brun noiratre, y compris l'abdomen. Les pattes sont brunes, avec les articulations, les tarses et les antennes, roussatres; devant de la tete et mandibules rougeatres. Les ailes manquent.

Ilot Prune pres Tamatave, Madagascar, recolte par le Dr Friederichs.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Pheidole