Tetramorium humerosum subsp. muscicola, Bernard, F., 1953

Bernard, F., 1953, La reserve naturelle integrale du Mt Nimba. XI. Hymenopteres Formicidae., Memoires de l'Institut Francais d'Afrique Noire 19, pp. 165-270: 246-247

publication ID

6391

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/46CBB1B8-7548-00E7-6C6A-38BB907B85A0

treatment provided by

Christiana

scientific name

Tetramorium humerosum subsp. muscicola
status

n.sbsp.

T. humerosum Em., race muscicola  LSID  n.sbsp.

Types: 2 ouvrieres du Nimba N.-E., mousses de la foret primaire (VILLIERS). Semblables a la forme typique par les antennes, le clypeus, la sculpture de l'avant-corps, le profil thoracique. S'en eloignent par le thorax brun-noir, la tete brun clair, le gastre brun-jaunatre, tres strie-mat a sa base (noir et lisse chez le type). Le postpetiole est un peu plus long que large (aussi large que long ailleurs).

Dans l'ensemble, T. humerosum  LSID  est voisin de pacificum  LSID  (et surtout de sa sbsp. subscabrum  LSID  , oceanienne) par la taille, la sculpture, le profil thoracique, les epines. Par le clypeus et le petiole (plus eleve que chez pacificum  LSID  ) il se rapproche du banal guineense  LSID  . Enfin, les funicules antennaires (fig. 13; D) sont intermediaires entre guineense  LSID  et pacificum  LSID