Camponotus (Myrmopelta) kollbrunneri (Forel)

Santschi, F., 1926, Trois notes myrmécologiques., Annales de la Société Entomologique de France 95, pp. 13-28: 20

publication ID

3616

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/4A2C49C2-0195-A83B-EB4B-F83CDD02D373

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus (Myrmopelta) kollbrunneri (Forel)
status

 

Camponotus (Myrmopelta) kollbrunneri (Forel)  HNS  .

Camponotus chrysurus st. kollbrunneri Forel  HNS  , 1910, Zool. Jahrb., Syst., XXIX, p. 268, [[ worker ]].

Camponotus (Myrmopiromis) chrysurus st. kollbrunneri Emery  HNS  , 1925, Cat. Gen. Insect. Formicinae  HNS  , p. 129.

Forel decrit cette espece sur un exemplaire de 8 mm. qu'il designe comme [[ worker ]] major. L'epistome n'a pas de sillon ni de carene, comme c'est le cas chez C. barbarossa Em.  HNS  et ses voisins de meme taille, le sillon median du clypeus n'apparaissant que chez les [[ worker ]] maxima ou presque. En outre, elle a l'epistome et les joues garnies de points fossettes piliferes, autre caractere qui la separe de chrysurus  HNS  pour la rapprocher de barbarossa  HNS  . Elle se distingue de ces deux especes, d'apres Forel, par la longueur plus grande de la face basale de l'epinotum. Je possede deux [[ worker ]] media et minor de l´Abyssinie que j'ai rapportees a kollbrunneri  HNS  en raison dela ponctuation de 1 ' [[ worker ]] ' media, et de leur pelisse abdominale qui repond a la description de Forel. Mais, ici, la lace basale de l'epinotum n'est pas plus longue que la declive. Il serait utile de revoir le type de Forel. En attendant, je classe comme espece cette forme a laquelle se rattachera peut-etre barbarossa  HNS  et ses varietes.