Polyrhachis curta , André, E., 1890

André, E., 1890, Matériaux pour servir a la faune myrmécologique de Sierra-Leone (Afrique occidentale)., Revista de Entomologia 9, pp. 311-327: 312-313

publication ID

6879

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/600FCFAF-6C57-BAD4-69CC-A73CC7FEBAC2

treatment provided by

Christiana

scientific name

Polyrhachis curta
status

nov. sp.

Polyrhachis curta  HNS  nov. sp.

Ouvriere. Tete courte, seulement nn peu plus longue qu'elle est large en arriere, un peu retrecie en avant. Epistome tres indistinctement carene. Aretes frontales rapprochees l'une de l'autre, assez elevees; aire frontale indistinctement limitee. Yeux situes en arriere du milieu de la tete. Antennes greles, les articles du funicule tres allonges. Thorax tres court; pronotum deux fois plus large que long, a bords lateraux carenes, et arme en avant de deux dents triangulaires spiniformes, aigues et un peu plus longues que la largeur de leur base; cotes du prosternum termines en bas par deux fortes dents triangulaires, emoussees. Mesonotum un peu plus court et un peu moins large que le pronotum, dont il est separe par une suture droite, fine, mais bien marquee; ses bords lateraux sont carenes et separes par une echancrure le ceux du pronotum. Metanotum tout a fait inerme, infere, ne faisant pas partie du dos du thorax ,, c'est-a-dire que sa face basale et sa face declive reunies forment un plan, d'abord tres oblique, puis vertical, dont la longueur egale au moins celle du pronotum et du mesonotum pris ensemble. Suture meso-metanotale indistincte. Vus de cote les deux derniers segments du thorax reunis presentent un profil fortement convexe. Ecaille grande, tres epaisse a la base, fortement amincie au sommet, tres convexe en avant, plane en arriere, seulement un peu moins haute et un peu moins large que la partie tronquee de l'abdomen contre laquelle elle s'applique. L'ecaille est armee en dessus, de chaque cote de son bord superieur, de deux fortes epines recourbees en crochet a leur extremite, avec la courbure dirigee en dehors et un peu en arriere. Abdomen largement tronque en avant. Pattes assez allongees.

Entierement noire, peu luisante; pattes et antennes d'un brun noir, tibias un peu rougeatres. Mandibules luisantes, superficiellement striees, avec des points fins et epars. Tout le corps densement et finement relicule-ponclue, recouvert partout d'une pubescence grise, tres fine et un peu chatoyante. Pilosite tout a fait nulle, meme sur les antennes et les pattes. - Long., 6 mill.

Un seul exemplaire.

Celte espece appartient au groupe du P. relucens  HNS  et se distingue de toutes les autres par la forme particuliere de son thorax.