Tetramorium (Xiphomyrmex) kelleri, Forel, A., 1887

Forel, A., 1887, Fourmis récoltées à Madagascar, par le Dr. Conrad Keller., Mitteilungen der Schweizerischen Entomologischen Gesellschaft 7, pp. 381-389: 4-5

publication ID

http://doi.org/ 10.5281/zenodo.11543

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/63CBDEC1-4786-AA66-8776-8FEA03749C63

treatment provided by

Christiana

scientific name

Tetramorium (Xiphomyrmex) kelleri
status

n. sp.

X. kelleri  HNS  n. sp.

[[ worker ]]. L. 4,1 a 4,5 mill. Probablement fort voisin du X. tortuosum  HNS  de Ceylan. Aspect tres voisin des Macromischa  HNS  ; forme plus allongee que chez le T. guineense  HNS  . Mandibules striees. Epistome carene. Bord posterieur de la tete presque droit ou a peine concave. Yeux bombes, assez gros, situes en avant du milieu des cotes de la tete; cette derniere etroite, bien plus longue que large. Scapes entierement loges dans une rainure situee le long des aretes frontales qui atteignent l'occiput. Funicules epais. Pronotum voute, arrondi. Thorax sans trace d'incisures, elargi devant, retreci derriere. Epines du metanotum tres longues, tres etroites, divergentes, dirigees en arriere et en haut; leur longueur est double de la largeur du metanotum. Premier noeud du pedicule longuement petiole, vu de dessus ovoide, plus long que large. Second noeud aussi long que large. Tres grossierement reticule (y compris le pedicule), avec le fond des mailles finement raboteux. En outre des rides longitudinales grossieres sur, le devant de la tete, l'epistome, l'arete frontale, les cotes du thorax et les scapes. Abdomen, pattes et face declive du metanotum lisses et luisants sauf les points piligeres. Abondamment couvert partout (aussi les tibias et les scapes) d'une pilosite herissee, assez longue, pointue, d'un gris jaunatre. Pubescence couchee nulle, ou peu s'en faut. D'un rouge brunatre avec les pattes d'un jaune brunatre et l'abdomen brun en dessus.

Bois de l'Ivondro pres de Tamatave, Madagascar (Dr. G. Keller).

Cette espece est plus grande que le X. tortuosum  HNS  et s'en distingue au moins, d'apres la description, par son pedicule a sculpture grossiere (lisse chez le tortuosum  HNS  ), par son thorax plus retreci derriere, sa pilosite plus longue et plus abondante et sou abdomen plus fonce dessus qu'a l'extremite.