Camponotus varians

Emery, C., 1893, Voyage de M. E. Simon à l'île de Ceylan (janvier - février 1892). 3 e Mémoire. Formicides., Annales de la Société Entomologique de France 62, pp. 239-258: 14-15

publication ID

3767

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/6CC447FE-2273-BD6E-3982-A1C5073B7213

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus varians
status

 

38. C. varians Rog.  HNS 

- Kandy, [[ worker ]] minor; Matale, [[ worker ]] major et [[ queen ]] (fig. 13, 14).

Roger n'a connu que ia petite [[ worker ]], dont j'ai sous les yeux deux exemplaires: l'un provenant de Trincomalee (M. Fristedt) est plus luisant et plus finement ponctue que celui recolte par M. E. Simon; par leur coloration, ils ressemblent l'un et l'autre aux plus fonces decrits par l'auteur de l'espece. Le dos du thorax est finement ponctue-reticule, assez luisant.

Je rapporte a ia meme espece les deux exemplaires de Matale.

La [[ worker ]] major ressemble a ja [[ worker ]] minor par ¡ a forme de l'ecaille et ¡ a couleur des pattes; les scapes sont bruns; le thorax est plus robuste, avec le metathorax plus large, pian en dessus, mais distinctement eleve au-dessus du niveau du mesothorax. La tete est tres differente: grande.

plus longue que large, largement et faiblement echancree en arriere, les angles posterieurs peu arrondis, les cotes presque paralleles au niveau des yeux, un peu retrecie en avant, avec les angles anterieurs marques. Les mandibules sont fortement courbees et voutees, mates, finement pointillees et gravees de points espaces, armees de 5 dents obtuses. L'epistome n'a pas de carene et est un peu deprime au milieu, avec une partie mediane limitee lateralement par 2 sillons longitudinaux. Les antennes sont inserees vers les 2 / 5 de la longueur de la tete; les aretes frontales sont fort divergentes et arquees; 3 ocelles rudimentaires. La ponctuation reticulee du thorax est plus forte que chez la [[ worker ]] minor; le derriere de la tete est luisant, comme chez la [[ worker ]] minor, et aussi faiblement ponctue; les points deviennent beaucoup plus forts et profonds sur le devant de la tete qui est mat et seme de plus gros points, portant la pubescence couchee. - Long. 6 mill.; tete 1,6 x 1,2 mill.

Chez la [[ queen ]], la couleur et la sculpture sont les memes; la tete est plus courte (1,3 x 1,2); l'epistome comme chez la [[ worker ]] major; l'ecaille est plus large, tronquee en haut. - Long. 7 mill.