Camponotus maculatus F. subsp. Thales, Forel, A., 1910

Forel, A., 1910, Note sur quelques fourmis d'Afrique., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 54, pp. 421-458: 453-454

publication ID

4026

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/7944F3CC-EEE2-F54D-AEA4-E8B41460288E

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus maculatus F. subsp. Thales
status

n. subsp.

Camponotus maculatus F. subsp. Thales   HNS   n. subsp.

- [[ worker ]]. - Long. 5,5 a 9.5 mill.

[[ worker ]] major. - Mandibules assez courtes, armees de 7 dents, assez luisantes, subopaques et finement reticulees vers la base, abondamment ponctuees. Tete en trapeze, a cotes convexes, concave derriere et aussi large que longue. Epistome carene, a lobe rectangulaire court. Aire frontale large et courte. Aretes frontales assez courtes, sinueuses, fort divergentes. Yeux a peine en arriere du milieu des cotes de la tete. Le scape atteint le bord occipital ou le depasse (place droit en arriere au milieu) de son epaisseur. Thorax court et convexe. Suture mesoepinotale peu distincte. La face basale de l'epinotum presque deux fois plus longue que la face declive et passant a elle par une courbe. Ecaille basse, epaisse (1 1 / 2 fois plus haute qu'epaisse), obtuse au sommet qui est arrondi et nullement tranchant. Pattes courtes. Tibias un peu comprimes, nullement prismatiques, n'ayant que vers le bas 2 ou 3 petits piquants tres obliques.

Luisant, finement et faiblement chagrine. Sur la tete plutot reticule, avec une ponctuation espacee fine, distincte, assez abondante. Sur le thorax il n'y a que tres peu de gros points piligeres prolonges en longs sillons (environ 2 sur¡ e pronotum et 3 sur le mesonotum). Sur l'abdomen tres peu de points. Quelques poils dresses jaunatres sur le corps et presque pas de pubescence (seulement quelques poils imperceptibles sortant des points de la tete). Tibias et scapes sans poils dresses, avec une pubescence adjacente diluee.

D'un noir un peu brunatre; thorax plus brun. Mandibules et scapes bruns. Pattes d'un roux brunatre. Funicules et tarses ainsi que le bord des mandibules rougeatres. Bord posterieur des segments abdominaux jaunatre brillant.

[[ worker ]] minor. - Tete carree, a bord posterieur droit; elle est a peine un peu plus longue que large. Le scape depasse le bord occipital d' 1 / 3 a peine de sa longueur. Lobe de l'epistome plus arrondi. Yeux situes un peu plus en arriere. Ecaille encore plus basse, plus epaisse et plus obtuse au sommet que chez la grande [[ worker ]], assez cubique avec le sommet arrondi, nodiforme (la face anterieure parallele a la face posterieure). Ponctuation espacee fort peu distincte sur la tete; sur le thorax comme chez la grande [[ worker ]]. Du reste comme la grande [[ worker ]].

[[ queen ]]. - Long. 11 a 11 1 / 2 mill. - Gamme la grande [[ worker ]]. Ailes legerement teintees de roussatre a nervures roussatres. Thorax plus large que la tete. Ecaille large, epaisse, subcubique, ayant au sommet une surface presque plane ou obtusement convexe. Les scapes depassent l'occiput de leur epaisseur.

[[ male ]]. - Long. 7 mill. - Tete convexe derriere, large. Mandibules larges. Ecaille large, epaisse, avec ses faces anterieure et posterieure verticales et paralleles, largement et profondement echancree au sommet, de facon a former deux cornes obtuses, dont le sommet est aussi epais que la base de l'ecaille. Noir; mandibules, funicules et tarses roussatres. Ailes de la [[ queen ]]. Du reste comme la [[ queen ]].

Pays des Bassoutos (Wroughton).

Cette sous-espece est bien caracterisee par ses membres courts et par la forme de l'ecaille, surtout chez la [[ queen ]] et le [[ male ]]. Elle est du reste voisine du pulvinatus   HNS   Mayr, dont les antennes sont plus longues et l'ecaille fort differente.