Sima (Tetraponera) plicatidens, Emery (Pachysima), 1926

Santschi, F., 1926, Trois notes myrmécologiques., Annales de la Société Entomologique de France 95, pp. 13-28 : 26-27

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.6288053

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.6288053

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/89466A88-193D-91A9-84A1-092E5DD543F8

treatment provided by

Christiana

scientific name

Sima (Tetraponera) plicatidens
status

n. sp.

Sima (Tetraponera) plicatidens   HNS , n. sp.

[[ queen ]]. Long, 5 a 5,5 mm. Base des mandibules, des scapes et des funicules, trochanters de la deuxieme paire rougeatres. Reste de ces appendices, bord anterieur do la tete, genoux, tibias et tarses d'un brun rougeatre plus ou moins fonce, le reste noir. Lisse et luisante, et tres finement reticulee sur les joues. De longs poils blanchatres rares sur le thorax, moins clairsemes sur le gastre. Une pilosite plus fine et plus irreguliere sur les mandibules, les scapes et plus fournie sur la tete. La pubescence adjacente est fine, se cantonne sur les scapes, les tibias et les tarses.

Tete rectangulaire, de deux tiers plus longue que large, arrondie aux angles posterieurs, les angles anterieurs saillants et aigus, presque dentes. Les yeux, tres allonges, mediocrement convexes, n'occupent pas tout a fait le tiers moyen des cotes de la tete. Sillon et aire frontale invisibles. Intervalles des cretes frontales plus creuses en gouttieres que chez S. sahlbergi   HNS For. Lobe de l'epistome tres avance, subcarene, a bord anterieur marque et faiblement festonne, separe des parties laterales par une echancrure triangulaire profonde. Mandibules luisantes, lisses a leur base, striees avec des points sur leur moitie distalc, brusquement coudees a la base. Le sommet de ce coude est echancre et dessine un angle saillant en dehors, du au bord externe. Insinue, de la piece. Bord terminal arme de 5 dents, aussi long que le bord interne et formant ensemble un angle presque droit. Une surface plane, triangulaire se trouve sur la face anterieure de la mandibule et dont la base correspond au bord dente. Le scape atteint le tiers posterieur des yeux. Article 3 du funicule plus epais que long. Pronotum aussi large que long, arrondi devant, assez convexe, non borde et 1 / 4 plus etroit que la tete. Ailes hyalines a nervures pales, ne depassant que de peu le bout du gastre. Face basale de l'epinotum convexe, subbordee, plus large devant que derriere un tiers plus courte que la face declive a laquelle elle s'unit par une convexite. Pedicule du petiole long comme la moitie du n oe ud. Celui-ci environ deux fois plus long que large, prismatico-fusiforme, ses bords nets mais mousses. Sa plus grande largeur se trouve autiers posterieur, le dessus est bien plus convexe devant que derriere, sur le profil, le dessous droit forme une concavite avec le pedicule. Postpetiole aussi haut que le petiole, que large et que long; tronque derriere. Gastre un peu plus large que le thorax. Cuisses epaisses.

[[ male ]] Long: 5 mm. Noir. Appendices brun fonce. Ailed sculpture comme chez la 9 - Pilosite plus rare sur les scapes plus abondante sous le gastre. Tete ovale, d'un bon quart plus longue que large, un peu plus etroite devant les yeux qu'au bord posterieur qui est convexe. Les yeux, tres convexes, occupent presque la moitie anterieure des cotes et sont distants d'un sixieme de leur longueur du bord anterieur. Une forte impression devant l'ocelle median. Deuxieme article du funicule un peu plus long mais moins epais que le scape- Aire frontale grande, plane, triangulaire, pas plus large que longue. Epistome convexe. Mandibules assez longues, de trois dents rougeatres. Petiole plus longuement pedicule devant, plus etroit, plus fusiforme et moins prismatique que chez la [[ queen ]]. Pospetiole une fois et demi plus long que Large derriere et le double plus large que le petiole.

Voisin de S. fitrix   HNS For. mais plus petit, les mandibules et les angles de la tete ressemblent au croquis que j'ai donne de S. diana Sants   HNS , (Rev. Suisse de Zool., LXX, p. 119, 1911).

Madagascar: Massif de l'Ankaratra, entre 1.200 et 2.000 m., 5, XII, 1924, [[ male ]] [[ queen ]] (types). Moramonga [[ queen ]] (Descarpentries)

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Hexapoda

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Sima