Odontomachus Biolleyi , Forel, A., 1908

Forel, A., 1908, Fourmis de Costa-Rica, récoltées par M. Paul Biolley., Bulletin de la Societe Vaudoise des Sciences Naturelles 44, pp. 35-72: 35-36

publication ID

4014

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/9E192103-AC0D-A1AE-CCA4-B60FFC4A520F

treatment provided by

Christiana

scientific name

Odontomachus Biolleyi
status

n. sp.

Odontomachus Biolleyi  HNS  n. sp.

[[ worker ]]. L. 9 a 10 mill. Mandibules comme chez l´haematodes, plus courtes que la tete, mais leurs deux dents terminales inferieures sont pointues et seulement la dent superieure obtuse a l'extremite, mais plus longue. En outre le bord interne des mandibules est arme d'environ 11 petites dents courtes, irregulieres et assez obtuses, mais bien plus fortes et plus distinctes que chez l´haematodes. Tete conformee comme chez l´haematodes, mais plus courte; la depression transversale arquee situee derriere le front est tres effacee. Les scapes depassent le bord occipital de 2 a 3 fois leur diametre (ne le depassent pas chez l´haematodes). Thorax comme chez l´haematodes, mais l'echancrure est bien moins profonde, plus evasee. Vue de cote et de devant, l'ecaille forme un simple cone, pointu au sommet il est vrai, mais sans epine apicale distincte du cone, comme c'est le cas chez l´haematodes, meme chez sa sous-esp. clarus  HNS  , ou cette epine est le plus courte. L'ecaille est plus haute qu'epaisse; son sommet depasse un peu le dos du metanotum, mais il est loin d'atteindre celui de l'abdomen.

La sculpture est comme chez l´haematodes. L'ecaille est lisse et luisante.

D'un roussatre pale; abdomen et mandibules plus brunatres, tete plus jaunatre. Pattes d'un jaune testace pale. Pilosite et pubescence de l´haematodes.

[[ queen ]] L. 10,5 a 11 mill. Ailes teintees de brunatre, a nervures brunes. Du reste comme l'ouvriere (janvier).

Manglares, embouchure du Jesus Maria, cote pacifique de Costa-Rica, dans du bois pourri (P. Biolley).

Voisin de l´haematodes, dont ses mandibules, sa couleur et la forme de l'ecaille le distinguent nettement. Cette derniere le distingue aussi des autres especes.