Camponotus (Myrmopelta)

Santschi, F., 1926, Trois notes myrmécologiques., Annales de la Société Entomologique de France 95, pp. 13-28 : 16

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.6288011

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.6288011

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/A41593EB-D5EF-89E3-2671-1BB362582CA6

treatment provided by

Christiana

scientific name

Camponotus (Myrmopelta)
status

 

Sous-genre Myrmopelta   HNS Sants.

J'ai etabli ce sous-genre en 1921, (Ann. Soc. Ent. de Belgique, LXI, p. 310.) sur un petit groupe de Camponotus   HNS africains qui fait un bloc assez homogene et distinct de ses voisins. Cependant, mon regrette ami et collegue M. C. Emery, crut devoir le decomposer dans son Catalogue des Formicinae   HNS du Genera Insectorum, 1925. 11 est evident qu'il n'en avait pas saisi entierement la figure puisque des formes tres voisines se rapportant au C. chrysurus Gerst   HNS . comme races ou varietes se trouvent placees par lui dans trois sous-genres differents. Ainsi les Camponotus chrysurus   HNS , Gerst., altisquamis   HNS Mayr., Kollbrunneri   HNS For. et apelis   HNS For. sont classes dans le S. G. Myrmopiromis   HNS Wheeler; les C. barbarossa, Em.   HNS , arminius   HNS For, securifer   HNS Em., Yvonnae   HNS For. dans le S. - G. Myrmamblys   HNS Forel; le C. micipsa Wh. dans   HNS le S. - G. Myrmisolepis   HNS Sants. Or ces formes sont incontestablement si voisines qu'il faut beaucoup d'attention pour les distinguer et cela sur des caracteres si minimes que pour la plupart ils ne valent pas la distinction specifique.

C'est entre les S. - G. Myrmopiromis   HNS et Myrmotrema   HNS que doit se placer le S. - G. Myrmopelta   HNS , dont voici les caracteres distinctifs:

Epistome de l'ouvriere maxima etroit, subrectangulaire, assez plat, avec une impression longitudinale et mediane plus ou moins nette et occupant tout l'article ou seulement son quart posterieur. Chez l'ouvriere media et minor, l'epistome devient trapezoidal et plus ou moins carene. Le bord anterieur forme un leger lobe qui depasse faiblement le bord anterieur de la tete chez cette derniere tandis qu'il ne le depasse pas chez l'ouvriere maxima, La tete est assez grande, souvent allongee chez l' [[ worker ]] major,. mais surtout chez la femelle. Le pronotum est arrondi, sans epaules ni bordure. L'epinotum est nettement separe du promesonotum par un sillon plus ou moins imprime. A la sculpture ordinaire s'ajoute quelquefois une ponctuation pilifere en forme de fossettes allongees disposees surtout autour de la bouche et rappelant le S. - G. Myrmotrema   HNS . La pilosite dressee est bien developpee doree ou blanchatre, assez epaisse mais pointue, parfois une pelisse sur le gastre. Le noir domine.

Voici la liste des especes:

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Camponotus