Prenolepis (Nylanderia) fulva Mayr subsp. Biolleyi , Forel, A., 1908

Forel, A., 1908, Fourmis de Costa-Rica, récoltées par M. Paul Biolley., Bulletin de la Societe Vaudoise des Sciences Naturelles 44, pp. 35-72: 67-68

publication ID

4014

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/D209EF3C-ED50-17B8-503B-90C46F513552

treatment provided by

Christiana

scientific name

Prenolepis (Nylanderia) fulva Mayr subsp. Biolleyi
status

n. subsp.

Prenolepis (Nylanderia) fulva Mayr subsp. Biolleyi  HNS  n. subsp.

[[ worker ]]. L. 2,8 a 3,1 mill. Mandibules luisantes, a peu pres lisses (ca et la chagrinees par vestiges), armees de 6 dents tres distinctes, subegales. Epistome avance devant, entier, a peine imprime devant, sans carene ou tout au plus subcarene vers le tiers moyen de sa ligne mediane; tete carree, aussi large que longue, distinctement echancree derriere, un peu retrecie devant. Antennes un peu plus courtes que chez le type de la fulva  HNS  . Les scapes depassent le bord occipital de moins des 2 / 5 (un peu plus d'un tiers) de leur longueur. Les cotes de la tete sont moins convexes. Thorax plus court et plus robuste. Mesonotum au moins aussi large que long (plus long que large chez la fulva  HNS  ). Echancrure mesometanotale plus etroite, plus abrupte, avec les deux stigmates au fond. Metanotum plus bossu; face basale fort convexe, aussi longue que la declive. Ecaille inclinee comme chez la fulva  HNS  typique.

Sculpture, pilosite et pubescence comme chez la fulva  HNS  typique, mais les poils sont bruns au lieu d'etre fauves et la pubescence est encore sensiblement plus epaisse, surtout sur l'abdomen.

Brune; abdomen d'un brun fonce; tarses, mandibules scapes, premier article du funicule et extremite de son dernier article d'un roux plus au moins jaunatre.

[[ male ]] L. 2,7 mill. Tete moins large derriere que chez la fulva  HNS  typique. Les valvules genitales sont bien plus courtes, surtout les exterieures qui sont plus larges que longues, mais aussi les moyennes; du reste conformees de meme, mais avec un cote plus convexe. A part cela identique a la fulva  HNS  typique.

San Jose de Costa Rica, 1160 metres, dans la terre, au mois de mai (P. Biolley); Costa Rica (Tonduz).

Cette race ou sous espece est surtout caracterisee par sa stature plus robuste et sa couleur plus foncee, ainsi que par les valvules genitales plus courtes du [[ male ]].