Kageralna

Boulard, Michel, 2012, Nouvelles Cigales originaires de Tanzanie (Rhynchota, Auchenorhyncha, Cicadidae), Bulletin de la Société entomologique de France 117 (1), pp. 41-52: 51

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.3565823

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/DD6887C8-FFFD-FF9E-76E5-FCC1BF51FAC2

treatment provided by

Plazi

scientific name

Kageralna
status

n. gen.

Kageralna  n. gen.

Espèce­type: Kageralna dargei  n. sp.

Diagnose. – Corps fusiforme, tête triangulaire proéminente, aussi large que le pronotum, ocelles latéro­postérieurs portés très en arrière sur le vertex et par suite très proches du rebord pronotal antérieur; mésosternum turgescent; ailes antérieures avec un fort ptérostigma arquant la costa au point nodal, cellule radiale plus longue, nettement, que la postcostale, cellules ulnaires 1 et 2 très étroites, aire apicale très large, octoloculée; ailes postérieures à cinq cellules terminales. Chez les mâles, cymbales exposées (absence totale de cymbacalyptes).

Allié au genre sud­africain Callipsaltria Stål, 1861  , dont, dès l'abord, le nouveau genre diffère par la costa homélytrale très arquée au niveau d'un ptérostigma singulièrement développé. Les deux genres africains participent à la tribu des Parnisini Distant, 1905  , tribu hétéroclite devant être révisée.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Hemiptera

Family

Cicadidae