Prenolepis (Nylanderia) Caeciliae Forel subsp. elevata , Forel, A., 1908

Forel, A., 1908, Fourmis de Costa-Rica, récoltées par M. Paul Biolley., Bulletin de la Societe Vaudoise des Sciences Naturelles 44, pp. 35-72: 65

publication ID

4014

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/DD9CFFEC-4112-C9AC-2FAF-7D372FC51F68

treatment provided by

Christiana

scientific name

Prenolepis (Nylanderia) Caeciliae Forel subsp. elevata
status

n. subsp.

Prenolepis (Nylanderia) Caeciliae Forel subsp. elevata  HNS  n. subsp.

[[ worker ]] L. 2,6 a 2,8 mill. Un peu plus robuste que le type de l'espece, tete un peu plus large. Le thorax un peu plus robuste; le mesonotum a la meme forme retrecic, avec une depression dorsale, mais le retrecissement est un peu moins fort. Le metanotum par contre est plus eleve, aussi eleve que chez la Pr. Emmae  HNS  , mais formant un profil plus conique, moins arrondi en haut, la face basale etant aussi inclinee devant que la face declive derriere. Sculpture, pilosite et pubescence comme chez le type de l'espece.

Noire ou d'un brun noiratre, antennes et mandibules brunatres. Mesonotum, mesopleure, tarses et articulations des pattes d'un rougeatre fonce ou d'un jaunatre un peu brunatre, selon les individus.

[[ male ]] L. 2,3 mill., tete presque aussi large que longue. Yeux assez petits. Couleur brun jaunatre sale. Les valvules genitales exterieures sont simples, en triangle allonge, et un peu arrondi au bout, comme chez la longicornis  HNS  , mais encore un peu plus longues et plus etroites (bien plus courtes que chez l´ imparis  HNS  nitens  HNS  ). Les valvules moyennes tiennent le milieu entre celles de l´ Ellisii  HNS  et celles de la longicornis  HNS  .

Costa Rica, bords de la riviere Reventazon (P. Biolley).

Cette sous espece ressemble a premiere vue par sa couleur noire et sa chitine luisante a la Braueri Donisthorpei  HNS  , mais sa structure est tout autre. La forme tres speciale du metanotum exagere beaucoup celle du type de l'espece, dont sa couleur et sa taille plus robuste la distinguent encore. Mais elle sc rattache sans aucun doute a la Caeciliae  HNS  , et M. Bingham l'a trouvee aussi distincte de la mexicana  HNS  .