Myrmicaria laevior, Forel, A., 1910

Forel, A., 1910, Note sur quelques fourmis d'Afrique., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 54, pp. 421-458: 445

publication ID

4026

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/E8D3599D-727F-5B88-188F-7D9C5823A873

treatment provided by

Christiana

scientific name

Myrmicaria laevior
status

n. sp.

Myrmicaria laevior   HNS   n. sp.

- [[ worker ]]. - Long. 3.9 a 4.2 mill. - Mandibules striees, quadridentees. Tete en trapeze, retrecie devant, au moins aussi large derriere que longue, a bord posterieur assez fortement convexe. Yeux au tiers posterieur. Epistome entier, tricarene, du reste a peine ride. Le scape depasse l'occiput d'l / 5 e a 1 / 4 de sa longueur. Le dernier article des antennes n'est pas beaucoup plus epais que les 2 precedents. Dos du thorax egalement convexe d'avant en arriere; echancrure meso-epinotale etroite et tres peu profonde. Le pronotum a en bas une dent laterale pointue, plus longue que large. Son dos est 1 1 / 2 fois plus large que long, un peu retreci derriere, un peu deprime, mais sans bord, ni feston lateral. Mesonotum de meme en trapeze transversal, mais avec un bord lateral releve faiblement derriere en oreille, qui constitue la seule proeminence du dos du thorax. Face basale de l'epinotum 2 1 / 2 fois plus longue que large, continuant la convexite du dos et bordee de deux aretes paralleles, nullement relevees. Epines horizontales, peu divergentes, plutot plus longues que leur intervalle. Face declive bordee, plus courte que la face basale. Premier n oe ud, un peu plus large qu'epais et derriere que devant, arrondi en haut, presque verticalement tronque devant et derriere, un peu plus court que son petiole anterieur. Second n oe ud a peine plus large que le 1 er, elargi derriere ou il est aussi large que long.

Luisante. Joues longitudinalement ridees jusqu'aux cotes des yeux, sans reticulations. Quelques faibles rides longitudinales sur les cotes du front et transversales sur le pronotum; tout le reste de la tete et du corps lisse, sans rides ni reticulations, entre autres le vertex, l'occiput, le mesonotum, l'epinotum et les n oe uds, ce qui distingue cette espece de toutes les autres. Pilosite dressee assez, une, longue, jaunatre, pointue, dispersee partout, legerement oblique sur les membres, ou elle part de points eleves. Pubescence presque nulle. D'un brun plus ou moins roussatre. Membres d'un jaune brunatre.

Natal (Haviland).