Danuriella altera ( Beier, 1929 ), Danuriella marojejyensis Paulian, 1961,

Roy, Roger, 2020, Révision du genre Danuriella Westwood, 1889 (Mantodea), Zoosystema 42 (21), pp. 399-432: 407-411

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/zoosystema2020v42a21

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:urn:lsid:zoobank.org:pub:3B427018-ABA6-44C4-982C-BDA6C65D2859

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.4332488

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/EA1C87B0-FFC1-FF89-FC7B-FA34FB3CA2DE

treatment provided by

Felipe

scientific name

Danuriella altera ( Beier, 1929 ) Danuriella marojejyensis Paulian, 1961
status

n. comb.

Danuriella altera ( Beier, 1929)  n. comb.

( Figs 1CView FIG, 8View FIG; 9View FIG; 10E, FView FIG)

Micropopa altera Beier, 1929: 294  .

Danuriella irregularis  – Saussure & Zehntner 1895: 236-239 (partim: ♀, pl. VII fig.6, 6a, 6b, 6t, 6v, nec ♂ fig. 7). — Paulian 1957: 87 (partim, non fig. 53-55). — Roy 1987: 121 (partim). — Ehrmann 2002: 116 (partim). — Otte & Spearman 2005: 303 (partim). Synonymie présentement reconnue fausse.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype. Madagascar • ♂; Madagaskar; Dr Dohrn ; NHMW (ex coll. Brunner v. Wattenwyl ; spécimen mal préparé et en mauvais état, abdomen incomplet)  .

Un juvénile ♀ est signalé à la suite dans la description originale, mêmes provenance et collection.

AUTRE MATÉRIEL. — Madagascar • 1 ♀ (décrite et figurée en couleurs avec doute comme celle de D. irregularis  par Saussure & Zehntner); fleuve Mangoro ; MNHN-EP-EP2101  1 ♀; Oriental forest District, Tanovana [ Fanovana ] betw. Tamatave & Tananarive ; I-V.1937; C. Lamberton; ANSP  1 ♂ sans abdomen et 1♀; from Lamberton ; ANSP  2 ♂ et 2 ♀; Andranotobaka, Ambatolampy 1400 m; IV.1957; P. Griveaud; PBZT  1 ♀; Ambatolama ; VI.1957; A. Robinson; PBZT  1 ♂; Bemanary, Ambatondrazaka ; VII.1957; P. Soga; préparation Roy 3805; MNHN-EP-EP3581  1 ♂; province d’Antananarivo, 45 km NE of Ankasobe Ambohifantely; 18°11.88’S, 47°16.89’E; 20-28.XII.2003; Malaise trap in sclerophyl forest; élev. 700 m; M. Irwin, R. Harin’Hala; MA-27-11; CASLOT 030152; CASGoogleMaps  .

LOCALITÉ TYPE. — Madagascar.

DISTRIBUTION. — Centre-Est de Madagascar.

DIAGNOSE. — Taille relativement faible. Prolongements latéraux du vertex en angles presque droits, tubercules au-dessus des ocelles latéraux en petites pointes; pronotum relativement court; pattes antérieures granuleuses; fémurs médians avec deux lobules postérieurs espacés; tibias médians avec un lobule extérieur bifide; fémurs postérieurs avec un lobule postérieur subapical, tibias postérieurs sans lobules; élytres translucides fortement mouchetés chez les mâles, brun marbré opaque chez les femelles; ailes translucides chez les mâles, brun sombre chez les femelles. Genitalia mâles: prolongements de l’hypophallus inégaux, le latéral très petit, le médian en triangle émoussé.

REDESCRIPTION

Mâles

Mesures. Longueur du corps 30-31 mm, des élytres 18-21 mm, du pronotum 6,0- 6,5 mm dont 2,2-2,3 mm pour la prozone.

Coloration générale. Brune avec les élytres et les ailes beige translucide ( Fig. 10EView FIG).

Tête. Large de 3,5-3,7 mm, d’un brun sombre à l‘arrière, plus clair au niveau des pièces buccales, avec les prolongements latéraux du vertex en angles presque droits, et les tubercules au-dessus des ocelles en petites pointes; antennes marron à leur base, puis progressivement brun sombre.

Pronotum ( Fig.View FIG 1C). Plutôt court et trapu, à bords latéraux granuleux, large de 2,2-2,4 mm au niveau de la dilatation supracoxale, de 1,9 mm dans la partie étroite de la métazone, laquelle est 1,75-1,95 fois plus longue que la prozone.

Pattes antérieures. Hanches longues d’environ 5 mm; fémurs d’environ 6 mm, hérissés de petits denticules; tibias d’environ 4 mm; fémurs avec une tache noire au sillon de la griffe.

Pattes médianes ( Fig. 8AView FIG). Fémurs longs d’environ 4,5 mm, munis de deux lobules inégaux sur leur bord postérieur, séparés par environ deux fois leurs bases; tibias longs de 3,5 mm avec un lobule extérieur bifide et plus distalement un lobule interne renflé seulement dans sa partie distale.

Pattes postérieures ( Fig. 8BView FIG). Fémurs longs d’environ 6,5 mm, muni d’un petit lobule bifide ou non en position subapicale sur son bord postérieur; tibias longs d’environ 5,5 mm avec seulement deux légers renflements.

Élytres et ailes. Élytres beige translucide avec de nombreuses taches brun clair de dimensions variées, l’aire anale restant hyaline; ailes à peine plus courtes que les élytres, également beige translucide, mais avec seulement l’aire costale mouchetée de plus sombre

Abdomen. Étroit, brun, plus clair dorsalement; plaque suranale courte, en trapèze avec les côtés arrondis; cerques très courts; plaque sous-génitale à bord postérieur largement arrondi, portant des styles à peine plus longs que larges.

Genitalia ( Fig. 9View FIG). Hypophallus avec le prolongement latéral très petit, le médian en triangle à sommet émoussé.

Femelles

Mesures. Longueur du corps 27-31 mm, des élytres 7,0- 9,5 mm, du pronotum 7,3-8,0 mm dont 2,4-3,0 mm pour la prozone.

Coloration. D’un brun plus ou moins sombre ( Fig. 10FView FIG).

Tête. Large de 4,0- 4,4 mm, de teinte plus claire à l’avant; prolongements latéraux du vertex plus trapus que pour les mâles; ocelles et tubercules au-dessus d’eux très réduits; antennes avec les deux premiers articles brun sombre, les suivants clairs puis progressivement sombres.

Pronotum. Large de 2,8-3,5 mm, de proportions comparables à celles des mâles, à surface très granuleuse.

Pattes antérieures. Conformées comme celles des mâles, plus denticulées et plus grandes; hanches longues de 5,6-6,1 mm, fémurs de 6,3-7,0 mm; tibias de 4,1- 4-9 mm; fémurs avec une grosse tache noire au sillon de la griffe, et la brosse également plus sombre, tibias avec une bande noire subapicale du côté interne, particulièrement chez la femelle de Mongoro.

Pattes médianes ( Fig. 8CView FIG). Lobules des fémurs comme chez les mâles, le lobule interne des tibias plus central.

Pattes postérieures ( Fig. 8DView FIG). Lobules des fémurs comme chez les mâles, tibias avec deux lobules espacés.

Élytres et ailes. Aire costale des élytres variée de beige et de brun, aire discoïdale marron marbré de plus clair, aire anale marron clair translucide; ailes brun sombre avec l’aire costale un peu plus claire et les nervures de l’aire anale soulignées de blanc.

Abdomen. Moyennement renflé; plaque suranale à bord postérieur un peu ondulé; cerques clairs avec le dernier article en pointe; ovipositeur proéminent.

Danuriella marojejyensis Paulian, 1961 

( Figs 1KView FIG; 11View FIG; 12View FIG; 13View FIG; 16A, BView FIG; 35CView FIG)

Danuriella marojejyensis Paulian, 1961: 162  , fig. 1. — Roy 1987: 121. — Ehrmann 2002: 116. — Otte & Spearman 2005: 304.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype. Madagascar • ♂; Madagascar Est, district de Sambava, massif du Marojejy , sommet ouest; 1149 m; XI.1959; P. Soga; préparation Roy 3834; MNHN-EP-EP2421. ( Fig. 16AView FIG). 

Paratype. Madagascar • 1 ♂; idem (cité dans la description originale); PBZT  .

AUTRE MATÉRIEL. — Madagascar • 1 juvénile incomplet; Marojejy, Matsabory; 2030 m; XII.1958; P. Griveaud (cité dans la description originale)GoogleMaps  1 ♀, 1 juv. ♀ (au dernier stade), 5 juv. (plus jeunes); Andohanambatoafo, RN 4 Manjindrano Bealomana ; 2030 m; XII.1966; P. Soga; MNHNGoogleMaps  1 ♀ (étiquetée néallotype); Mangindrano , réserve spéciale Ambohimiravahavavy (Tsaratanana) vallée; 19-22.VIII.1971; P. Soga; MNHN-EP-EP3571 ( Fig. 16BView FIG) • 1 juv.; massif du Marojejy 1300 m; 2-8.XII.1972; A. Peyrieras; MNHN • 1 ♂ à abdomen incomplet; Toamasina, montagne d’Anjanaharibe 19.5 km 27°NNE Ambinanitelo 1100 m; 19°10’42”S, 49°38’06’’E; 12-16.III.2003; coll. Fisher, Griswold et al. leg. “At light in montane rainforest”; code BLF 8155; CASENT 8008347; CASGoogleMaps  .

LOCALITÉ TYPE. — Madagascar, massif du Marojejy.

DISTRIBUTION. — Nord-Est de Madagascar.

DIAGNOSE. — Taille moyenne. Prolongements latéraux du vertex très grands; pronotum et pattes antérieures fortement denticulés; pattes médianes et postérieures avec les fémurs et les tibias munis chacun de deux minces lobules espacés; élytres des mâles mouchetés, ceux des femelles très raccourcis, de teinte marron uniforme; tergites abdominaux munis de lobules dorsaux et latéraux. Genitalia mâles: prolongements de l’hypophallus courts, le latéral très pigmenté et comme tronqué, à bord rectiligne.

REDESCRIPTION

Mâles

Mesures. Longueur du corps 38-40 mm, des élytres 26-27 mm, du pronotum 8,5-9,0 mm dont 2,9-3,1 mm pour la prozone,

Coloration générale. Brun clair varié de plus sombre.

Tête. Large de 4,3-4,4 mm, avec les prolongements latéraux du vertex très grands, en pointe recourbée vers l’extérieur; ocelles globuleux, les latéraux surmontés d’une petite pointe; antennes brun-noir avec une tache beige sur les deux premiers articles; écusson frontal beige taché de brun dans sa partie médiane; clypéus, labre et mandibules beiges, de même que les palpes.

Pronotum ( Fig. 1KView FIG). Hérissé de tubercules épineux, large de 3,5-3,7 mm au niveau de la dilatation supracoxale dont les côtés sont en pointe fine, seulement de 1,7-1,8 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, laquelle est environ deux fois plus longue que la prozone; prosternum juste avec de petits tubercules espacés sur la ligne médiane et sur les bords latéraux.

Pattes antérieures ( Fig. 11AView FIG). Hanches et fémurs relativement minces, longs respectivement d’environ 7 et 8 mm, garnis de tubercules épineux; premier article des tarses beaucoup plus long que les suivants pris ensemble.

Pattes médianes ( Fig. 11BView FIG). Fémurs longs de 7 mm, munis à l’arrière de deux lobules espacés; tibias longs de 7,5 mm, munis du côté externe également de deux lobules espacés.

Pattes postérieures ( Fig. 11CView FIG). Semblables aux pattes médianes; fémurs longs de 9,5 mm et les tibias de 10 mm.

Élytres et ailes. Élytres translucides, fortement mouchetés de beige; ailes transparentes avec l’aire costale et la région apicale de l’aire discoïdale mouchetées de beige.

Abdomen. Mince, avec les tergites prolongés latéralement par de petits lobules et portant également des petits lobules dorsaux; plaque suranale avec le bord postérieur arrondi, claire avec deux grandes régions latérales sombres; cerques clairs, peu velus; plaque sous-génitale avec le bord postérieur ondulé, portant des styles courts.

Genitalia ( Fig. 12View FIG). Prolongements de l’hypophallus petits et courts, le médian arrondi, peu pigmenté, le latéral à bord postérieur rectiligne, très pigmenté.

Femelles

Mesures. Longueur du corps 32-33 mm, des élytres 6,0- 6,2 mm, du pronotum 9,5-10 mm dont 3,9-4,1 mm pour la prozone.

Coloration générale. Plus sombre que pour les mâles, surtout pour la femelle d’Andohanambatoafo.

Tête. Large de 5,0- 5,2 mm avec les prolongements latéraux du vertex plus trapus, les ocelles latéraux plus petits et plus proéminents, les antennes plus fines, plus courtes et moins sombres.

Pronotum. Large de 4,7-4,8 mm au niveau de la dilatation supracoxale, de 2,0 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, avec des tubercules épineux plus forts que chez les mâles, de même pour ceux des pattes antérieures; lobules des pattes médianes et postérieures plus grands, avec quelques autres plus petits, en particulier en position subapicale antérieure pour les fémurs ( Fig. 13View FIG).

Élytres et ailes. Élytres marron, dépassés au repos de plus d’un mm par les ailes de teinte brun-noir luisant.

Abdomen. Large de 5-6 mm sans les lobules latéraux qui sont beaucoup plus grands que chez les mâles, de même pour les lobules dorsaux; plaque suranale comme chez les mâles; cerques clairs, très courts, à peine 1,5 mm; ovipositeur les dépassant largement.

Juvéniles

Juvéniles aisément reconnaissables par les lobules des pattes médianes et postérieures, tout à fait diagnostiques pour l’espèce. Chez la femelle au dernier stade, corps long de 27 mm; pronotum de 7,5 mm.

Danuriella marojejyensis Paulian, 1961 

( Figs 1KView FIG; 11View FIG; 12View FIG; 13View FIG; 16A, BView FIG; 35CView FIG)

Danuriella marojejyensis Paulian, 1961: 162  , fig. 1. — Roy 1987: 121. — Ehrmann 2002: 116. — Otte & Spearman 2005: 304.

MATÉRIEL TYPE. — Holotype. Madagascar • ♂; Madagascar Est, district de Sambava, massif du Marojejy , sommet ouest; 1149 m; XI.1959; P. Soga; préparation Roy 3834; MNHN-EP-EP2421. ( Fig. 16AView FIG). 

Paratype. Madagascar • 1 ♂; idem (cité dans la description originale); PBZT  .

AUTRE MATÉRIEL. — Madagascar • 1 juvénile incomplet; Marojejy, Matsabory; 2030 m; XII.1958; P. Griveaud (cité dans la description originale)GoogleMaps  1 ♀, 1 juv. ♀ (au dernier stade), 5 juv. (plus jeunes); Andohanambatoafo, RN 4 Manjindrano Bealomana ; 2030 m; XII.1966; P. Soga; MNHNGoogleMaps  1 ♀ (étiquetée néallotype); Mangindrano , réserve spéciale Ambohimiravahavavy (Tsaratanana) vallée; 19-22.VIII.1971; P. Soga; MNHN-EP-EP3571 ( Fig. 16BView FIG) • 1 juv.; massif du Marojejy 1300 m; 2-8.XII.1972; A. Peyrieras; MNHN • 1 ♂ à abdomen incomplet; Toamasina, montagne d’Anjanaharibe 19.5 km 27°NNE Ambinanitelo 1100 m; 19°10’42”S, 49°38’06’’E; 12-16.III.2003; coll. Fisher, Griswold et al. leg. “At light in montane rainforest”; code BLF 8155; CASENT 8008347; CASGoogleMaps  .

LOCALITÉ TYPE. — Madagascar, massif du Marojejy.

DISTRIBUTION. — Nord-Est de Madagascar.

DIAGNOSE. — Taille moyenne. Prolongements latéraux du vertex très grands; pronotum et pattes antérieures fortement denticulés; pattes médianes et postérieures avec les fémurs et les tibias munis chacun de deux minces lobules espacés; élytres des mâles mouchetés, ceux des femelles très raccourcis, de teinte marron uniforme; tergites abdominaux munis de lobules dorsaux et latéraux. Genitalia mâles: prolongements de l’hypophallus courts, le latéral très pigmenté et comme tronqué, à bord rectiligne.

REDESCRIPTION

Mâles

Mesures. Longueur du corps 38-40 mm, des élytres 26-27 mm, du pronotum 8,5-9,0 mm dont 2,9-3,1 mm pour la prozone,

Coloration générale. Brun clair varié de plus sombre.

Tête. Large de 4,3-4,4 mm, avec les prolongements latéraux du vertex très grands, en pointe recourbée vers l’extérieur; ocelles globuleux, les latéraux surmontés d’une petite pointe; antennes brun-noir avec une tache beige sur les deux premiers articles; écusson frontal beige taché de brun dans sa partie médiane; clypéus, labre et mandibules beiges, de même que les palpes.

Pronotum ( Fig. 1KView FIG). Hérissé de tubercules épineux, large de 3,5-3,7 mm au niveau de la dilatation supracoxale dont les côtés sont en pointe fine, seulement de 1,7-1,8 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, laquelle est environ deux fois plus longue que la prozone; prosternum juste avec de petits tubercules espacés sur la ligne médiane et sur les bords latéraux.

Pattes antérieures ( Fig. 11AView FIG). Hanches et fémurs relativement minces, longs respectivement d’environ 7 et 8 mm, garnis de tubercules épineux; premier article des tarses beaucoup plus long que les suivants pris ensemble.

Pattes médianes ( Fig. 11BView FIG). Fémurs longs de 7 mm, munis à l’arrière de deux lobules espacés; tibias longs de 7,5 mm, munis du côté externe également de deux lobules espacés.

Pattes postérieures ( Fig. 11CView FIG). Semblables aux pattes médianes; fémurs longs de 9,5 mm et les tibias de 10 mm.

Élytres et ailes. Élytres translucides, fortement mouchetés de beige; ailes transparentes avec l’aire costale et la région apicale de l’aire discoïdale mouchetées de beige.

Abdomen. Mince, avec les tergites prolongés latéralement par de petits lobules et portant également des petits lobules dorsaux; plaque suranale avec le bord postérieur arrondi, claire avec deux grandes régions latérales sombres; cerques clairs, peu velus; plaque sous-génitale avec le bord postérieur ondulé, portant des styles courts.

Genitalia ( Fig. 12View FIG). Prolongements de l’hypophallus petits et courts, le médian arrondi, peu pigmenté, le latéral à bord postérieur rectiligne, très pigmenté.

Femelles

Mesures. Longueur du corps 32-33 mm, des élytres 6,0- 6,2 mm, du pronotum 9,5-10 mm dont 3,9-4,1 mm pour la prozone.

Coloration générale. Plus sombre que pour les mâles, surtout pour la femelle d’Andohanambatoafo.

Tête. Large de 5,0- 5,2 mm avec les prolongements latéraux du vertex plus trapus, les ocelles latéraux plus petits et plus proéminents, les antennes plus fines, plus courtes et moins sombres.

Pronotum. Large de 4,7-4,8 mm au niveau de la dilatation supracoxale, de 2,0 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, avec des tubercules épineux plus forts que chez les mâles, de même pour ceux des pattes antérieures; lobules des pattes médianes et postérieures plus grands, avec quelques autres plus petits, en particulier en position subapicale antérieure pour les fémurs ( Fig. 13View FIG).

Élytres et ailes. Élytres marron, dépassés au repos de plus d’un mm par les ailes de teinte brun-noir luisant.

Abdomen. Large de 5-6 mm sans les lobules latéraux qui sont beaucoup plus grands que chez les mâles, de même pour les lobules dorsaux; plaque suranale comme chez les mâles; cerques clairs, très courts, à peine 1,5 mm; ovipositeur les dépassant largement.

Juvéniles

Juvéniles aisément reconnaissables par les lobules des pattes médianes et postérieures, tout à fait diagnostiques pour l’espèce. Chez la femelle au dernier stade, corps long de 27 mm; pronotum de 7,5 mm.

NHMW

Naturhistorisches Museum, Wien

ANSP

Academy of Natural Sciences of Philadelphia

PBZT

Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza

CAS

California Academy of Sciences

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Mantidae

Genus

Danuriella

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Mantidae

Genus

Danuriella

Loc

Danuriella altera ( Beier, 1929 ) Danuriella marojejyensis Paulian, 1961

Roy, Roger 2020
2020
Loc

Micropopa altera

BEIER M. 1929: 294
1929
Loc

Danuriella irregularis

OTTE D. & SPEARMAN L. 2005: 303
EHRMANN R. 2002: 116
ROY R. 1987: 121
PAULIAN R. 1957: 87
SAUSSURE H. & DE & ZEHNTNER L. 1895: 236
1895