Sima hysterica, Roger (Sima), Roger (Sima), 1892

Forel, A., 1892, Hymenopteres 2 (supplement au 28 fascicule). Les Formicides., Histoire physique, naturelle et politique de Madagascar. 20., Paris: Unknown Publisher, pp. 232-280: 258-260

publication ID

8239

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/00EFCC8A-C033-BA23-BC87-41492B69FEDC

treatment provided by

Donat

scientific name

Sima hysterica
status

nov. sp.

SIMA HYSTERICA   HNS   , nov. sp.

[[worker]]. Longueur 5 à 5,5 mill. Bord terminal des mandibules très oblique, beaucoup plus long que le bord interne (de même longueur chez la S. Sahlbergii   HNS   ), armé de cinq à six dents, dont les trois antérieures seules sont distinctes. Les mandibules sont bien moins coudées vers la base que chez la S. Sahlbergii   HNS   ; elles sont finement coriacées vers la base, grossièrement striées et ponctuées vers l'extrémité. Tête très allongée (plus d'une fois et demie plus longue que large); elle est assez rectangulaire; son bord antérieur est fort large, aussi large que la partie qui est derrière les yeux (plus étroit chez la S. Sahlbergii   HNS   ). Yeux situés au milieu des côtés. Pas d'ocelles. Le bord supérieur de la troncature de l'épistome est avancé au milieu en forme de trapèze. La petite base du trapèze (milieu du bord supérieur de la troncature) est droite et terminée de chaque côté par une dent minuscule et obtuse. Dos du thorax faiblement subbordé, bien plus déprimé que chez la S. Sahlbergii   HNS   ; le dos du métanotum fortement subborde jusqu'à l'articulation du pédicule. Pronotum comme chez la S. Sahlbergii   HNS   . Mésonotum beaucoup plus grand et plus large que chez la S. Sahlbergii   HNS   , long comme plus des 3/4 du pronotum (sans le cou); chez la S. Sahlbergii   HNS   , il est long comme à peine plus de la moitié du pronotum (sans le cou). Le segment intermédiaire ou postscutellum est distinct, mais il est plus petit que chez la S. Sahlbergii   HNS   ; il est séparé du mésonotum par une simple suture peu distincte et du métanotum par une échancrure beaucoup plus faible que chez la S. Sahlbergii   HNS   . Le métanotum est bien plus bas que chez la S. Sahlbergii   HNS   ; sa face basale, bien plus longue que la face déclive, est faiblement convexe. Le premier article du pédicule est pétiole devant et porte derrière un n œ ud arrondi qui est presque tronqué devant ( à face antérieure subverticale), tandis qu'il s'abaisse lentement en arrière; le pétiole antérieur porte dessous, à son milieu, une dent triangulaire assez forte; la face inférieure, sous le n œ ud, n'est que faibleblement convexe (bien moins que chez la S. Sahlbergii   HNS   qui n'a pas de dent sous le pétiole). Second article du pédicule comme chez la S. Sahlbergii   HNS   , mais un peu plus large. Abdomen très étroit et très allongé.

Partout lisse et très luisante, avec des points enfoncés, épars, très fins. Quelques faibles stries entre les arêtes frontales. Joues avec d'abondantes fossettes allongées.

Une fine pubescence jaunâtre très éparse; sur l'abdomen, les pattes et les antennes, elle est plus abondante et forme ça et là une espèce de duvet. Une pilosité dressée, jaunâtre, fine, pointue et assez éparse est répandue sur tout le corps; elle est sensiblement plus abondante que chez la S. Sahlbergii   HNS   , surtout sur le devant de la tête. Sur les scapes et sur les pattes, elle est fort distincte et passe peu à peu par des poils obliques abondants à la pubescence adjacente.

Noire; tarses, articulations des pattes, tiers antérieur des mandibules, devant des arêtes frontales et milieu des scapes et funicules (sauf leurs deux: ou trois premiers articles) d'un brun plus ou moins roussâtre. Base et extrémité des scapes, ainsi que les deux ou trois premiers articles des funicules, d'un roux un peu brunâtre ou testacé.

Cette espèce, qui est fort voisine de la S. Sahlbergii   HNS   , en diffère surtout par la forme des mandibules, de l'épistome, du thorax et du premier article du pédicule, ainsi que par la pilosité et la taille. Elle diffère de la S. Rakotonis   HNS   par la forme de la tête, de l'épistome et du premier article du pédicule, ainsi que par sa taille et sa pilosité plus faibles.

Environs de la ville d'Anosibé (province des Bezanozanô), à trois journees à l'est-sud-est d'Antananarivo (M. Sikora).

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Hexapoda

Order

Hymenoptera

Family

Formicidae

Genus

Sima