Apringia aptyga (Canavari, 1880)

Fauré, Philippe, Alméras, Yves, Sekatni, Nejla & Zargouni, Fouad, 2007, Le Pliensbachien de Jebel Zaghouan (Tunisie). Nouvelles données fauniques. Implications biostratigraphiques et paléobiogéographiques, Geodiversitas 29 (4), pp. 473-506: 480-481

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.4665559

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.4665060

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/038987D1-B545-FF83-5CC2-B6932CFC2F04

treatment provided by

Felipe

scientific name

Apringia aptyga (Canavari, 1880)
status

 

Apringia aptyga (Canavari, 1880)   ( Fig. 4B View FIG )

Rhynchonella aptyga Canavari, 1880a: 69   ; 1880b: 24 (350), pl. 3, fig. 7. — Haas 1884: 15.

Apringia aptyga   – Vörös 1983: tabl. 1, 34; 1993: 181; 1994: 359, 361.

MATÉRIEL. — Sud du relais TV, niveau 30, PFT132.1-4, 4 exemplaires.

DESCRIPTION

La coquille, en très bon état de conservation ( Fig. 4B View FIG ), montre une morphologie identique à celle de l’holotype de la montagne de Suavicino, dans l’Apennin central ( Canavari 1880b: pl. 3, fig. 7). Taille moyenne (L = 13,3 mm), contour subpentagonal arrondi plus large que long (l/L = 1,19), avec une plus grande largeur située sur le tiers antérieur de la longueur. Plus grande épaisseur des deux valves en leur milieu, le renflement de l’umbo dorsal étant également marqué. Épaisseur E/L = 0,70. Espèce sans aucune costulation. Uniplication frontale élevée (h = 7 mm), large et arrondie, prenant naissance vers le quart antérieur de la longueur. Le pli, peu distinct, se raccorde progressivement aux parties latérales de la valve dorsale. Il lui correspond un sinus ventral large, mais peu profond. Les commissures latérales, légèrement obliques en direction ventrale sur leur trajet postérieur, se recourbent fortement à l’approche du front.

Petit crochet pointu, légèrement recourbé et quasiment en contact avec l’umbo dorsal. Minuscule foramen punctiforme, mésothyride entre des crêtes latérales du crochet longues et bien exprimées. Deltidium non apparent.

Le rapprochement signalé par Canavari (1880a, b) d’ Apringia aptyga   avec l’espèce costée « Rhynchonella   » mariottii ( Zittel 1869: pl. 14, fig. 17) n’est pas justifié à notre avis. La même remarque concerne l’attribution suggérée par Vörös (1983, 1993, 1994) de « R. » mariottii au genre Apringia   . Enfin, « Rhynchonella   » pisoides ( Zittel 1869: pl. 14, figs 15, 16), également de l’Apennin central, et espèce type du genre Pisirhynchia Buckman, 1918   , montre aussi une morphologie différente de celle d’ Apringia aptyga   .

ÂGE ET RÉPARTITION

Italie: Apennin des Marches et de l’Ombrie (Montagna Suavicino, Campi dell’Acqua près de Ficano): Couches à Linguithyris aspasia, Domérien   ( Canavari 1880a, b; Vörös 1983, 1993) et Trentin-Haut Adige: Lias moyen de St. Cassian ( Haas 1884).

Hongrie: monts de Bakony, Domérien, zones à Margaritatus   et à Spinatum ( Vörös 1983, 1993).

Kingdom

Animalia

Phylum

Brachiopoda

Class

Rhynchonellata

Order

Rhynchonellida

Family

Basiliolidae

Genus

Apringia

Loc

Apringia aptyga (Canavari, 1880)

Fauré, Philippe, Alméras, Yves, Sekatni, Nejla & Zargouni, Fouad 2007
2007
Loc

Rhynchonella aptyga

HAAS H. 1884: 15
CANAVARI M. 1880: 69
CANAVARI M. 1880: 24
1880