Lioceratoides loriolii ( Bettoni, 1900 )

Fauré, Philippe, Alméras, Yves, Sekatni, Nejla & Zargouni, Fouad, 2007, Le Pliensbachien de Jebel Zaghouan (Tunisie). Nouvelles données fauniques. Implications biostratigraphiques et paléobiogéographiques, Geodiversitas 29 (4), pp. 473-506: 493-494

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.4665559

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/038987D1-B556-FF9E-5CD3-B75129762F0B

treatment provided by

Felipe

scientific name

Lioceratoides loriolii ( Bettoni, 1900 )
status

 

Lioceratoides loriolii ( Bettoni, 1900)   ( Fig. 7 View FIG A-C)

Hildoceras   ? loriolii Bettoni, 1900: 66   , pl. 8, fig. 12 seule.

? Gen. nov. sp. nov. – Spath 1913: 556, pl. 52, fig. 2.

Praelioceras lorioli – Fucini 1929: 75, pls 7-10.

Lioceratoides loriolii   – Braga 1983: 196, pl. 8, figs 7-10, avec synonymie. — Fauré & Peybernès 1986b: 46.

Lioceratoides grecoi   - loriolii   – Macchioni & Meister 2003: 392, pl. 5, figs 17, 18.

MATÉRIEL. — Est du Poste Optique, niveau 26, PFT115.1-5, 5 exemplaires.

DESCRIPTION

En accord avec Braga (1983) et Macchioni & Meister (2003), l’espèce est reconnaissable au relief

particulièrement fort de la côte primaire qui orne les tours internes et par l’effacement de l’ornementation des tours externes sur lesquels ne subsiste qu’une costulation falciforme évanescente. Les quatre individus provenant du même banc ont en commun une section lancéolée, des flancs aplatis convergeant lentement vers une aire ventrale étroite, pincée sur les tours internes, devenant subtabulée après 45 mm de diamètre.

REMARQUE

L’espèce L. loriolii   est basée sur deux spécimens pyriteux de petite taille ( Bettoni 1900: pl. 8, figs 11, 12). Fucini (1929) désigne le spécimen de la figure 12 comme lectotype. Celui de la figure 11 est rapporté par le même auteur à une nouvelle espèce, L. grecoi   . La similitude morphologique entre ces deux spécimens a été soulignée par Macchioni & Meister (2003) pour qui les deux taxons, L. loriolii   et L. grecoi   , sont synonymes. L’espèce L. grecoi   reste difficile à appréhender en raison de la rareté de ses figurations qui illustrent toujours des individus de petite taille ( Fucini 1900, 1931; Haas 1913; Cantaluppi & Savi 1968; Wiedenmayer 1980). Dans l’attente d’une meilleure connaissance de ces taxons, nous privilégions L. loriolii   dont la variabilité est, à ce jour, la mieux illustrée, en particulier par Fucini (1929) et par Macchioni & Meister (2003).

ÂGE ET RÉPARTITION

Partie inférieure de la sous-zone à Elisa (zone à Emaciatum), horizon à Loriolii sensu Macchioni & Meister (2003). L’espèce présente une répartition exclusivement ouest-téthysienne (Sicile, Apennins, Chaînes bétiques).

Kingdom

Animalia

Phylum

Mollusca

Class

Cephalopoda

Order

Ammonoidea

Family

Hildoceratidae

Genus

Lioceratoides

Loc

Lioceratoides loriolii ( Bettoni, 1900 )

Fauré, Philippe, Alméras, Yves, Sekatni, Nejla & Zargouni, Fouad 2007
2007
Loc

Lioceratoides grecoi

MACCHIONI F. & MEISTER C. 2003: 392
2003
Loc

Lioceratoides loriolii

FAURE P. & PEYBERNES B. 1986: 46
BRAGA J. C. 1983: 196
1983
Loc

Hildoceras

BETTONI A. 1900: 66
1900