Pandanus pseudocollinus Pic.Serm.

Laivao, Michel O., Callmander, Martin W. & Buerki, Sven, 2007, Révision de Pandanus sect. Foullioya Warb. (Pandanaceae) à Madagascar, Adansonia (3) 29 (1), pp. 39-57: 49-50

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.5370762

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/039687C4-052A-B173-FD0B-D054FC10FAB1

treatment provided by

Marcus

scientific name

Pandanus pseudocollinus Pic.Serm.
status

 

4. Pandanus pseudocollinus Pic.Serm.  

Mémoires de l’Institut scientifique de Madagascar, série B, 3 (1): 101, fig. 18n-r (1951). — Type   : Madagascar, Prov. Antsiranana, Bemarivo (au nord de Sambava), [14°11’S, 49°52’E], VII.1912, Perrier de la Bâthie 11891 (holo-, P; iso-, FI, MO) GoogleMaps   .

MATÉRIEL EXAMINÉ. — Madagascar. Prov. Antsiranana, petit plateau en forêt dense humide, sud du Marojejy PN, 100-150 m, 14°28’38’’S, 49°48’02’’E, 9.XI.1998, Callmander & Laivao 62 ( NEU, TAN) GoogleMaps   . — Farahalana (Sambava), [130 m], [14°25’S, 050°10’E], 30.VIII.1951, Rakoto 3032 ( P) GoogleMaps   . — 35 km au sud de Vohémar, Tsarabaria , forêt littorale sur sable, 5-10 m, 13°42’56’’S, 50°06’11’’E, 28.X.2002, McPherson 18814 ( MO) GoogleMaps   .

Prov. Fianarantsoa, Bas-Matitanana , tourbières, [22°21’S, 47°51’E], VII.1911, Perrier de la Bâthie 11896 ( P) GoogleMaps   .

Prov. Toamasina, Tampolo STF, 10 km au nord de Fénérive, 0-10 m, 17°16’S, 49°25’E, 8-14.IV.1997 GoogleMaps   , Birkinshaw 397 ( MO, TAN). —Tampolo STF, 5 m, 17°17’S, 49°23’E GoogleMaps   ,

30.VII.1997, Callmander 38 ( NEU, TAN). — Tampolo STF, [17°17’S, 49°23’E] GoogleMaps   , 29.VI.1969, Guillaumet 2368 (MO, P, TAN); Guillaumet 2368A ( TAN) GoogleMaps   .

DESCRIPTION

Arbuste de 2-3 m de hauteur, à stipe épineux de 2-3 cm de diamètre. Feuilles sub-membraneuses dans les deux-tiers supérieur, sub-coriaces dans le tiers inférieur, amplexicaules, rétrécies au-dessus de l’auricule, 35-45 cm de longueur,(1,3-)1,5(-2) cm de largeur au milieu, 1 cm près de la gaine; limbe linéaire brutalement rétréci à l’apex, acumen court de 3 cm de longueur, 1 mm de largeur.Bractée sous-tendant l’infrutescence, de la plus basale en remontant vers le polysyncarpe: 11 × 2 cm (acuminée), 7 × 1,7 cm (acuminée), 4 × 1,6 cm (naviculaire, ovale, acuminée), 3 × 1,6 cm (naviculaire, ovale, acuminée) 2 × 1,4 cm (naviculaire, ovale, acuminée).Infrutescences terminales, polysyncarpiques (3 ou 4 syncarpes), environ 9 cm de longueur; syncarpes globuleux, sessiles, 1,5-1,8 cm diamètre, composés de 23-35 drupes; pédoncule trièdre, 5 cm de longueur, 6 mm de largeur à l’apex, 4 mm au milieu.Drupe obovoïdesubglobuleuse, à base obtuse, 7-8 mm de longueur, 4-5 mm de largeur, 3,6-4 mm d’épaisseur, 1/3-1/2 supérieur libre; pileus hémisphérique, 2,7 mm de hauteur; trognon globuleux, 2 mm de diamètre; stigmate unique, subsessile, oblique, bilobé ou en forme de corne de chèvre, 1,6 mm de hauteur et 1 mm de largeur; endocarpe obovoïde, 3,9 mm de longueur, 5 mm de largeur; loge séminale obovoïdesubglobuleuse, 3 mm de hauteur, 4 mm de largeur, à centre médian; mésocarpe supérieur subnul; mésocarpe inférieur subnul. Inflorescence mâle de 14 cm de long, 2 cm de largeur, 7 ou 8 épis, d’environ 3 × 1,5 cm; colonne staminifère courte (2 mm de longueur et 0,7 mm d’épaisseur), (1-)2-3 ramifications portant chacune 2 ou 3 étamines: fleur mâle en pseudo-subombelle; anthère de 1,5 × 0,5 mm; filet de 2 mm de longueur, 0,2 mm de largeur.

PHÉNOLOGIE

Fructification: juin-novembre.

DISTRIBUTION

Pandanus pseudocollinus   croît dans la forêt littorale de l’est et la forêt humide de basse altitude entre le fleuve Bemarivo (nord-est) et la forêt de Vohibola (sud de Toamasina) ( Fig. 1B View FIG ).

STATUT DE CONSERVATION

Avec une zone d’occurrence de 5044 km 2 et une zone d’occupation de 36 km 2, P. pseudocollinus   est provisoirement considéré comme «En Danger», EN A3c; B2ab(i, ii, iii) selon les Critères des Catégories de la Liste Rouge des espèces de l’UICN (2001).

IDENTITÉ DE L’ ESPÈCE

Cette espèce se distingue par sa feuille sub-coriace dans la partie basale et sub-membraneuse dans la partie médiane et apicale, au limbe linéaire, acuminée, légèrement cuspidée à l’apex (Martelli & Pichi-Sermolli 1951: 101, fig. 18p), large de 1,5 cm en moyenne et par une drupe obovoïdesubglobuleuse, 1/3-2/3 supérieur libre, avec un pileus en forme de dôme. L’appareil mâle est caractérisé par des étamines disposées généralement en pseudo-subombelle. Le modèle architectural de cette espèce est particulièrement intéressant car une transition s’observe entre le modèle de Scarrone et celui de Stone ( Guillaumet 1973). En effet, dans le cas des espèces à croissance des branches tardivement limitée (branches de même dimension, relativement espacée, verticillée ou non), on passe très facilement du modèle de Scarrone: « tronc monopodique à croissance rythmique, conférant une disposition verticillée ou sub-verticillée aux branches latérales» au modèle de Stone: «tronc monopodique à croissance continue, les branches étant alors disposées sur le tronc de façon continue et diffuse» ( Guillaumet 1973: 496).

Pandanus pseudocollinus   possède un appareil stomatique à papilles polaires ramifiées correspondantes à la classe VI de Huynh (1974).

B

Botanischer Garten und Botanisches Museum Berlin-Dahlem, Zentraleinrichtung der Freien Universitaet

P

Museum National d' Histoire Naturelle, Paris (MNHN) - Vascular Plants

FI

Natural History Museum

MO

Missouri Botanical Garden

NEU

Université de Neuchâtel

TAN

Parc de Tsimbazaza