Geotrupes mutator (Marsham, 1802)

Dupuis, Fabien, 2005, L’abdomen et les genitalia des femelles de coléo ptère s Scarabaeoidea (Insecta, Coleoptera), Zoosystema 27 (4), pp. 733-823: 753-756

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.4689666

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.4891632

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/03DF8798-FF99-1D16-FD4E-F9B8FE6C4B61

treatment provided by

Felipe

scientific name

Geotrupes mutator (Marsham, 1802)
status

 

Geotrupes mutator (Marsham, 1802)  

( Fig. 13C View FIG )

ABDOMEN. — À s ympleurite VIII non mobile.

VIII

TERMINALIA. — Segment IX partiellement régr essé. Tergite IX de grande taille, formant une plaque grossièrement rectangulaire, bien sclérifiée, portant au bord postérieur une frange de soies inégales. Épipleurites IX divisés: dorsopleurite grossièrement rectangulaire; ventropleurite plus petit et grossièrement triangulaire. Dorsopleurite et ventropleurite IX séparés par une aire membraneuse assez large et replissée. Articulations tergopleurales et subcoxopleurales étroites. Gonopodes IX monomères, réduits à l’état de coxosubcoxites: partie subcoxale grossièrement triangulaire et glabre; partie coxale droite, arrondie, portant une dizaine de soies inégales. Présence d’une pièce mal sclérifiée, t riangulaire, sur un repli membraneux situé en dessous de l’orifice génital. VOIES GÉNITALES. — Chambre anogén itale large et profonde. Orifice génital s itué entre les gonopodes IX, anus situé en dessous du tergite IX. Vagin membraneux avec l’extrémité antérieure t ubuliforme, de grande taille, avec une paroi épaisse fortement replissée. Présence d’un lobe dorsal étroit et court. Oviducte ectodermique tubuliforme et court. Réceptacle s éminal membraneux, sacculiforme, légèrement incurvé, avec des impressions circulaires. Insertion par un canal court (une demie à une fois la longueur du réceptacle) sur un repli membraneux à la base du lobe dorsal du vagin. Glande de la spermathèque membraneuse, petite (une demie fois la longueur du réceptacle), s acculiforme, insérée par un canal très court à la base du réceptacle. Pas de glandes accessoires observées mais présence de replis membraneux aux angles latéraux de la chambre anogénitale pouvant correspondre à des poches accessoires rudimentaires.