Centaurea jacea subsp. grandiflora, (Gaudin) Schubl. & Martens

Jeanmonod, Daniel & Schlüssel, André, 2012, Notes et contributions à la flore de Corse, XXIV, Candollea 67 (2), pp. 293-321 : 305

publication ID

https://doi.org/ 10.15553/c2012v672a11

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5789601

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/440D87DE-FFD6-0C7B-5C1D-515208063C3F

treatment provided by

Carolina

scientific name

Centaurea jacea subsp. grandiflora
status

 

subsp. grandiflora (Gaudin) Schübl. & Martens

(= C. thuillieri (Dostál) J. Duvign. & Lambinon )

C. thuillieri ne mérite que le rang de sous-espèce, à savoir C. jacea subsp. grandiflora (Gaudin) Schübl. & Martens ; en effet, dans les travaux de référence cités ci-avant, ce taxon est réputé assez variable et les intermédiaires, en particulier avec la subsp. jacea , ne sont pas rares (c’est vrai en Belgique, dans NE de la France …). Il faut reconnaitre qu’en Corse, cette variabilité est réduite, portant essentiellement sur les bractées supérieures à appendice lacinié qui sont plus ou moins nombreuses et sur la coloration de la partie frangée de cet appendice, tendant à être plus claire que chez la subsp. jacea . Centaurea jacea subsp. grandiflora est le taxon le plus répandu en Corse et on peut encore ajouter les deux récoltes suivantes:

Secteur San Petrone, bords du Fium’Altu , 500 m en amont de Scatta Rumitoriu [42°25,04’N 9°23,42’E], rochers rive droite de la rivière, 230 m, 24.7.2011, Gamisans, J. s.n. (Hb. privé) GoogleMaps ; sect San Petrone, haute Bravona, rive gauche, en amont du ruisseau de Sambuchettu , 1 km environ en amont de St Vincent, prairie de fauche humide, sursemée, 890 m, 14.7.2010, Gamisans, J. s.n. (Hb. privé).