Leptogenys coerulescens, Emery, C., 1895

Emery, C., 1895, Mission scientifique de M. Ch. Alluaud dans le territoire de Diego-Suarez (Madagascar-Nord). (Avril-août 1893)., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 39, pp. 336-345: 339

publication ID

3786

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/49A1E53C-61A6-2616-13CF-2FC05A9CAD92

treatment provided by

Christiana

scientific name

Leptogenys coerulescens
status

n. sp.

Leptogenys coerulescens  HNS  n. sp.

- [[ worker ]]. Noir avec l'extremite des antennes et des mandibules, les eperons et les tarses ferrugineux; assez luisant, avec un reflet bleu provenant d'une sculpture microscopique, invisible a la loupe. La sculpture visible consiste en petits points, portant des poils dresses courts et fins et la pubescence, celle-ci limitee au devant de la tete, aux scapes et aux pattes, nulle ailleurs. Tete plus longue que large, a cotes paralleles, un peu sinues de chaque cote en avant, arrondie derriere; yeux grands, peu convexes, places vers le milieu de la longueur. Epistome carene, finement strie, mandibules assez etroites a la base, graduellement elargies vers le bout, avec le bord terminal tranchant, formant avec le bord interne un angle arrondi, finissant en pointe un peu recourbee; elles sont rayees d'un sillon oblique qui part de la base, croise le bord externe qui parait inflechi en cet endroit et se porte le long de ce bord vers la pointe. Antennes allongees, 2 e article du funicule environ deux fois aussi long que le precedent. Dos du thorax offrant, sur le profil, un angle rentrant a l'endroit de la suture meso-metanotale; le metanotum bien plus long que le pronotum et le mesonotum, pris ensemble; face declive avec quelques rides transversales; chez quelques exemplaires, le dos de ce segment est marque en arriere d'une impression longitudinale. Ecaille a peu pres aussi large que longue, arrondie en avant, tronquee derriere, avec le bord de la troncature fortement emousse. Etranglement entre les deux segments suivants peu marque. Pattes finement ponctuees, assez mates.

Long. 10 - 11 mill.

Diego-Suarez. - L'ecaille massive et la sculpture faible a reflet bleu distinguent cette espece de ses nombreux congeneres. Le meme reflet bleu se retrouve chez plusieurs autres especes, mais elles ont le pedicule autrement conforme.