Aloe bosseri Castillon

Castillon, Jean-Bernard, 2000, Deux nouvelles espèces d’Aloe (Liliaceae) de Madagascar, Adansonia (3) 22 (1), pp. 135-138: 135-136

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.4605720

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/702E8D03-FFBE-FFD2-FFF4-FA25FC323F3E

treatment provided by

Carolina

scientific name

Aloe bosseri Castillon
status

sp. nov.

Aloe bosseri Castillon   , sp. nov.

Ab A. viguieri H. Perrier   elongatisque angustique foliis cum inermi vel obscure denticulata margine, ab A. berevoana Lavranos   et A. antsingyensi (Leandri) Newton & Rowley floralibus bracteis brevibus trinervisque atque foliis cum inermi vel obscure denticulata margine, praecipue differt.

TYPUS. — Castillon 1, Madagascar, falaises calcaires des gorges de la Manambolo, 15 août 1997 (holo-,   P).

Plante acaule ou caulescente à tige atteignant 40 cm de longueur et 2 cm de diamètre, rejetant à la base, couverte par les gaines sèches. Feuilles 10-15, en rosette, de 30-70 × 4 cm à la base, allongées et longuement atténuées au sommet, engainantes à la base sur environ 1 cm, bleu vert à vert jaunâtre, bordées d’un liseré étroit (1 mm) blanchâtre ou rose; face supérieure ± plane à la base puis concave, très finement linéolée; face inférieure convexe, arrondie, linéolée surtout près de la base; marges inermes ou portant de très petits aiguillons longs de 0,1-0,5 mm distants de 0,5-1 cm ou très espacés, peu visibles. Inflorescence dressée ou à pédon- cule ascendant, atteignant 70 cm de longueur, simple ou à 2-6 ramifications. Pédoncule atteignant 40 cm de longueur et 8 mm de diamètre, plan convexe à la base, portant 4-8 bractées caulinaires, verdâtres puis blanches; celles de la base, longues de 15 mm, acuminées (4 mm), les supérieures plus courtes. Grappe longue de ± 10 cm, 15-20-flore, à fleurs pendantes, espacées d’environ 8 mm; pédicelles dressés puis un peu récurvés, brun rougeâtre, grêles, longs de 12-15 mm; bractées florales ovales, aiguës, trinervées, à marges hyalines, blanches, longues de 2,5-3,5 mm. Périanthe long de 20-25 mm et large de 8 mm au niveau de l’ovaire, un peu courbé, un peu retréci au dessus de l’ovaire puis évasé vers le sommet. Segments externes rouges à extrémité verte, soudés à la base sur 4 mm, larges de 4-4,5 mm, 5-nervés; segments internes blanchâtres, libres, un peu plus longs, larges de 6-7 mm, sommet arrondi un peu récurvé, à nervure médiane forte, un peu carénée sur le dos, flanquée de part et d’autre d’une nervure latérale fine, marges fines, hyalines, ± cohérentes avec les segments externes. Étamines incluses ou sommet des anthères un peu exsert; anthères longues de 3-4 mm en deux verticilles un peu inégaux. Ovaire ovoïde long de 5 mm; style filiforme; stigmate punctiforme, inclus ou à peine exsert. Capsule cylindrique, arrondie aux extrémités, 2 × 0,5 cm. — Fig. 1A-C.

Cette espèce n’a été trouvée que sur les falaises calcaires surplombant la Manambolo dans la région de Bekopaka. Il est peu probable qu’elle existe à l’intérieur des tsingy lapiazés. Les peuplements qu’elle forme sont assez spectaculaires et il est curieux qu’elle n’ait pas été jusqu’ici décrite. Par son port elle se rapproche de A. viguieri H. Perrier   des gorges du Fiherenana, mais ce dernier a des feuilles plus courtes et plus larges et des inflorescences le plus souvent simples, allongées, atteignant 30 cm de longueur.

LAVRANOS (1998) a décrit de la région de Berevo sur la Tsirihibina, A. berevoana   dont les feuilles et l’inflorescence rappellent A. bosseri   , mais les marges des feuilles sont nettement dentées et les bractées florales, longues de 5-7 mm, ont 5-7 nervures. De l’Antsingy a été décrit A. antsingyensis (Leandri) Newton & Rowley   ( Lomatophyllum antsingyense Leandri   ) qui est bien distinct par ses feuilles non en rosette. Les marges des feuilles sont aussi faiblement dentées mais les bractées florales sont longues et acuminées, uninervées. La texture des feuilles, le liseré blanc ou rose bordant le limbe, les marges à petits aiguillons peu visibles rapprochent aussi notre espèce de A. striata Harv. d’Afrique du Sud   , mais cette espèce est bien différente par le port, les feuilles plus courtes et plus larges, les fleurs plus petites, l’inflorescence ombilliforme,... La floraison a lieu entre avril et juin; les fruits son mûrs en juillet-août.

PARATYPE. — MADAGASCAR: Morat 1232, Antsingy, réserve naturelle n° 9, fleuri en juin 1964 à Tsimbazaza , Antananarivo ( P)   .

Cette espèce est dédiée à Jean BOSSER qui a décrit de nombreuses espèces dans différentes familles de plantes malgaches.

P

Museum National d' Histoire Naturelle, Paris (MNHN) - Vascular Plants