Monomorium

Forel, A., 1892, Hymenopteres 2 (supplement au 28 fascicule). Les Formicides., Histoire physique, naturelle et politique de Madagascar. 20., Paris: Unknown Publisher, pp. 232-280: 255

publication ID

8239

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/A1E40A0D-5D61-5037-612A-0C97AA35E353

treatment provided by

Donat

scientific name

Monomorium
status

 

Genre MONOMORIUM   HNS   .

Le genre Aeromyrma   HNS   , dont M. Emery vient de découvrir un représen- tant dans l'ambre de Sicile, a avec le genre Monomorium   HNS   des affinités qui m'avaient d'abord échappé. La massue des antennes de la [[queen]] se compose de deux articles dont l'avant-dernier est sensiblement plus court que le dernier; l'antépénultième, sans appartenir à la massue, est un peu plus gros que celui qui le précède. Ce genre forme un peu passage des Solenopsis   HNS   aux Monomorium   HNS   , surtout aux formes suivantes.

Si l'on compare les trois sexes de diverses espèces de Monomorium   HNS   , on est frappé des faits suivants: constamment la tête des [[queen]] a une ponctuation grossière plus ou moins abondante qui fait presque ou entièrement défaut aux [[worker]]; les dents de l'épistome sont plus saillantes chez l'ouvrière que chez la [[worker]]; la tête des [[male]] est plus fortement sculptée et plus male que celle des [[worker]] et des [[queen]]. Il est très important de tenir compte de ces faits pour juger des sexes récoltés isolément. Notons encore que, chez certaines espèces, la nervure transverse des ailes s'unit au rameau cubital externe, quoique plus près du point de partage que chez les Solenopsis   HNS   et les Aeromyrma   HNS   .