Bothroponera perroti subsp. admista, Mayr, 1862, Mayr, 1862

Forel, A., 1892, Hymenopteres 2 (supplement au 28 fascicule). Les Formicides., Histoire physique, naturelle et politique de Madagascar. 20., Paris: Unknown Publisher, pp. 232-280: 251-252

publication ID

8239

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/C3AD3A15-FEF1-C7DB-556F-80DE51C5E9E2

treatment provided by

Donat

scientific name

Bothroponera perroti subsp. admista
status

n. st.

BOTHROPONERA PERROTI, Forel. race: b. admista   HNS   , n. st.

[[worker]]. Longueur 10,5 à 11 mill. Mandibules armées de huit dents très distinctes. Tête au moins aussi large que longue, bien plus large que chez la B. Wasmannii   HNS   et même que chez la B. Cambouei   HNS   . Occiput échancré, surtout au milieu, à peine subtronqué. Le sillon frontal se continue par un sillon large et superficiel jusqu'à l'occiput. La suture promésonotale est très distincte, la suture mésométanotale assez marquée, quoique un peu indistincte. La face déclive du métanotum passe insensiblement non seulement aux côtés, mais encore à la face basale, dont elle ne peut être séparée. N œ ud du pédicule comme chez la B. Wasmannii   HNS   . Pilosité dressee, fauve, abondante sur tout le corps, les pattes et les antennes; sculpture de la tête peut-être un peu moins différenciée que chez la B. Perroti   HNS   , i. sp. Scapes bruns.

Du reste identique à la description de la B. Perroti   HNS   , i. sp. En particulier, tous les détails de la sculpture, de la pubescence, la forme du métanotum concordent absolument. Malheureusement je ne possède pas le type de la B. Perroti   HNS   et n'ai pu l'obtenir pour comparaison, ce qui me fait hésiter sur la question de savoir s'il s'agit d'une espèce différente ou d'une simple race. J'admets provisoirement cette seconde alternative.

Environs de la ville d'Anosibé (province des Bezanozanô), à trois journees à l'est-sud-est d'Antananarivô (M. Sikora).