Camponotus edmondi var. ernesti, Forel, 1891

Forel, A., 1891, Histoire naturelle des Hymenopteres. Deuxieme partie: Les Formicides., Histoire Physique, Naturelle et Politique de Madagascar., Paris: L'Imprimerie Nationale, pp. 1-231: 50-51

publication ID

http://doi.org/ 10.5281/zenodo.9896

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:F0A2F4DC-EB6B-4AF0-9BA9-A8F1BB37636F

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.5640405

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/C6FD70DC-AD6A-11CA-2457-C81B521F6489

treatment provided by

Donat

scientific name

Camponotus edmondi var. ernesti
status

 

Var. Ernesti   HNS   :

[[worker]] Major. Longueur 5 mill. Se distingue de la forme typique par sa taille plus faible et plus grêle, ainsi que par sa sculpture plus fine et plus faible. Les joues et le derrière de la tête ont même un léger éclat. Les pattes et les antennes sont presque plus grêles que celles de la [[worker]] minor de la forme typique. L'écaillé est un peu moins épaisse, presque aussi convexe devant que derrière. Le bord antérieur ( lisière) du métanotum ne s'élève pas plus haut que le bord postérieur du méso- notum, tandis que c'est le cas chez la forme typique. La face basale du métanotum est plus étroite, plutôt plus longue que large (plus large que longue chez la forme typique). Epistome sans carène. Tête grosse, beaucoup plus large que le thorax, assez faiblement élargie derrière, à bord postérieur faiblement concave.

Bois situé à 3o milles au Nord-Ouest de Tamatave ( récolté par M. O'Swald, Musée de Hambourg).