Paulianidia reticulata, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 585-586

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467623

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFA6-1C5A-FCF4-85E90B1D1362

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia reticulata
status

n. sp.

Paulianidia reticulata n. sp.

( Fig. 2B View FIG )

HOLOTYPE. — Madagacar Est , 12,2 km WSW Befingotra, rés. Anjanaharibe sud, 14°45’S, 49°26’E, 1985 m, forêt pluviale de montagne, extraction par Winkler de litière tamisée (feuilles et bois pourris), FMHD 94-60, 25.XI.1994, B. L. Fisher, 1 ♂ ( FMNH). GoogleMaps

DIAGNOSE. — Espèce d’aspect caractéristique par sa réduction alaire et oculaire ainsi que la réticulation du tégument céphalique et pronotal.

ÉTYMOLOGIE. — De l’adjectif latin reticulatus, -a, -um (en forme de réseau). Se rapporte à la microsculpture du tégument de l’avant-corps.

DESCRIPTION

Longueur 6-6,5 mm. Subaptère. Avant-corps et appendices testacé roux ferrugineux; abdomen un peu plus sombre.

Tête aussi longue (de la base du labre au cou) que large au niveau des yeux qui sont petits: tempes trois fois plus longues que les yeux et faiblement convergentes en arrière. Angles postérieurs arrondis mais non nuls. Ponctuation forte et dense en avant (mais les points ne sont pas tangents), de plus en plus espacée et plus faible vers l’arrière et notamment au niveau des tempes. Tégument lisse en avant, nettement réticulé sur la moitié postérieure. Articles antennaires plus longs que larges, le troisième antennomère de moitié plus long que le précédent; les suivants progressivement plus courts; le dernier en ogive, seulement d’un tiers plus long que le précédent. Mandibules puissantes et acérées.

Pronotum un peu plus long que la tête, plus étroit que celle-ci (R = 1,12), ses bords latéraux subrectilignes et parallèles dans leur partie moyenne. Ponctuation forte, analogue à celle de la partie antérieure de la tête mais un peu moins dense. Tégument nettement réticulé entre les points sur toute la surface; bande médiane imponctuée, entière et réticulée.

Élytres rectangulaires à peine plus longs que larges, les angles antérieurs atténués; plus courts que le pronotum (R = 0,90) et aussi larges que celui-ci. Surface râpeuse, grossièrement ponctuée, tégument non microréticulé.

Abdomen finement et assez densément ponctué de points granuleux. Tégument finement réticulé en travers. Tergite du propygidium sans liséré clair à son bord postérieur.

Mâle: sternite du pygidium avec une large et profonde échancrure en V à fond arrondi.

Édéage: lobe médian avec un bourrelet longitudinal sur sa face ventrale, prenant naissance à mi-distance et se prolongeant en s’accentuant jusqu’à l’apex. Paramères extrêmement fins et rectilignes, plus courts que le lobe médian.

Femelle inconnue.

FMNH

Field Museum of Natural History

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia