Paulianidia marojejy, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 586

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467625

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFA7-1C5A-FF0A-835509CE12CE

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia marojejy
status

n. sp.

Paulianidia marojejy n. sp.

( Fig. 2C View FIG )

HOLOTYPE. — Madagascar Est , massif du Marojejy (rés. nat. intégr. 12), 1300 m, 2-8.XII.1972, A. Peyrieras, 1 ♂ ( MNHN).

DIAGNOSE. — L’espèce n’est connue que par le seul holotype mâle, remarquable par sa taille de 7 mm.

ÉTYMOLOGIE. — Espèce récoltée dans le massif du Marojejy.

DESCRIPTION

Longueur 7 mm. Ailé. Avant-corps et élytres noirs; abdomen, pattes et pièces buccales marron sombre. Espèce d’aspect robuste.

Tête aussi longue (de la base du labre au cou) que large au niveau des yeux; tempes presque deux fois plus longues que les yeux, subrectilignes et convergentes puis arquées jusqu’au cou. Disque très densément et régulièrement ponctué, les points souvent tangents; tégument lisse et brillant entre les points.Tous les articles antennaires nettement plus longs que larges. Le premier un peu plus court que les deux suivants ensemble; le troisième d’un tiers plus long que le deuxième, les 4-6 égaux entre eux et un peu plus courts, les suivants (7-10) un peu plus courts et égaux entre eux, le dernier à peine moitié plus long que le précédent.

Pronotum plus long que large (R = 1,10), visiblement plus étroit que la tête au niveau des yeux. Bords latéraux subparallèles sur une grande partie de leur longueur; angles antérieurs indistincts; les postérieurs obtus, marqués. Ponctuation homogène, analogue à celle de la tête en force et densité, laissant une bande médiane imponctuée, bien apparente, à bords irréguliers. Cette bande est d’aspect mat dû à une microréticulation très serrée du tégument et qui s’étend un peu de part et d’autre dans la région postérieure du disque. Pubescence assez longue dirigée vers le centre.

Élytres rectangulaires, plus longs que larges (R = 1,20), nettement plus larges que le pronotum (R = 1,32). Épaules bien marquées, les bords extérieurs légèrement convergents vers l’apex. Ponctuation du tiers ou du quart antérieur presque aussi forte que celle du pronotum, devenant de moins en moins forte et de plus en plus rugueuse-granuleuse jusqu’à l’apex.

Tergites finement et assez peu densément ponctués. Le tégument finement réticulé en travers.Pubescence bien apparente, couchée vers l’arrière.

Mâle: bordure postérieure du sternite du pygidium avec une large et profonde échancrure en V.

Édéage: les paramères sont aussi longs que le lobe médian et finement effilés à l’extrémité.

Femelle inconnue.

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia