Paulianidia minima, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 590

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467629

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFAB-1C56-FF0E-8314091614C5

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia minima
status

n. sp.

Paulianidia minima n. sp.

HOLOTYPE. — Madagascar, Sambirano , 16-21.IX.1987, P. et H. Schüle, 1 ♀ ( MNHN).

ÉTYMOLOGIE. — De l’adjectif latin minimus, - a, - um (très petit). Cette espèce est l’une des plus petites du genre.

DESCRIPTION

Longueur: 4 mm. Ailé.Tête et élytres brun-sombre, pronotum et abdomen brun rougeâtre. Pattes, antennes et pièces buccales brun clair.

Tête à peine plus longue que large de la base du labre au cou; tempes plus longues que les yeux (R = 1,66) régulièrement arquées jusqu’au cou. Ponctuation plus forte et dense dans les deux dépressions interoculaires, les points séparés de moins d’un demi-diamètre; les parties latérales et postérieures couvertes d’une ponctuation aussi forte mais bien moins dense: les points séparés d’au moins un diamètre. Au centre du disque les points sont plus espacés et laissent une petite surface imponctuée. Tégument lisse et brillant. Les articles antennaires progressivement plus courts du 3 au 10, ce dernier subcarré.

Pronotum aussi long que large, aussi large que la tête au niveau des yeux. Les bords latéraux régulièrement arqués. Les angles antérieurs inexistants, les postérieurs à peine indiqués. La ponctuation un peu moins grosse que celle de la tête mais plus superficielle et plus espacée. La bande médiane imponctuée large et atteignant le bord antérieur. Tégument lisse et brillant entre les points.

Élytres plus longs que larges (R = 1,10), nettement plus larges que le pronotum (R = 1,20); les angles antérieurs bien marqués. La ponctuation régulière, analogue à celle du pronotum, les points séparés d’un à deux diamètres.

Abdomen à ponctuation fine et espacée, plus forte dans la dépression basale des segments. Tégument lisse et brillant.Tout au plus voit-on par endroits de minuscules rides sur le tergite du pygidium.

Mâle inconnu.

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia