Paulianidia janaki, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 592-593

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467639

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFAD-1C53-FCC5-82B00BD411ED

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia janaki
status

n. sp.

Paulianidia janaki n. sp.

( Fig. 4A View FIG )

HOLOTYPE. — Madagascar Est , massif Anjanaharibe nord, 750-850 m, sentier Ambodihasina-Ambalarombe, env. riv. Andramonta, tamisage en forêt humide, 28.II.1996, J. Janák, P. Moravec, 1 ♂ ( MNHUB).

PARATYPES. — Mêmes données que pour l’holotype, 1 ♂ (coll. Janák); 1 ♂ ( MNHN) .

Madagascar Nord, Antsiranana, 6,5 km SSW Befingotra, rés. Anjanaharibe sud, 875 m, 14°45’S, 49°30’E, 19.X.1994, forêt pluviale, litière tamisée (feuilles et bois pourris), B. L. Fisher, 9 ♂♂, 6 ♀♀ ( FMNH) GoogleMaps ; 5 ♂♂, 3 ♀♀ ( MNHN). — Madagascar Nord, 5 km E Andapa, Lembonibona , 1265 m, forêt dégradée, tamisages, 2.III.1996, J. Janák, P. Moravec, 1 ♂ ( MNHN) .

ÉTYMOLOGIE. — Cette espèce est dédiée à mon collègue tchèque, Jiri Janák, remarquable récolteur qui a rapporté de nombreux staphylins de Madagascar et m’a confié l’étude de ses Paulianidia .

DESCRIPTION

Longueur: 5 mm. Ailé. Avant-corps et élytres brun sombre. Pièces buccales et pattes ferrugineux sombres. Antennes assombries sauf le dernier article un peu plus clair.

Tête un peu plus longue que large au niveau des yeux (R = 1,08). Les tempes plus de deux fois plus longues que les yeux, en courbe régulière peu accentuée, presque fuyantes, l’angle postérieur inexistant. Ponctuation analogue à celle de P.itremo n. sp.: forte, nette et dense sur tout le pourtour, plus clairsemée au centre du disque.Tégument lisse et brillant. Articles antennaires analogues à ceux de P. itremo n. sp.

Pronotum un peu plus long que large, aussi large que la tête au niveau des yeux. Les angles antérieurs à peine indiqués, les postérieurs très émoussés. Ponctuation forte et dense, analogue à celle des bords de la tête; une bande médiane imponctuée interrompue avant la base et bordée vers l’arrière de deux petites dépressions. Écusson ponctué.

Élytres rectangulaires, un peu plus longs que larges (R = 1,12), plus larges que le pronotum (R = 1,20). Ponctuation analogue à celle du pronotum en force et densité.

Tergites abdominaux à ponctuation fine et peu dense, plus forte dans la dépression basale des premiers segments. Tégument très finement et superficiellement réticulé en travers sur les premiers tergites.

Mâle: bordure postérieure du sternite du pygidium découpée en arc de cercle sur toute sa largeur.

Édéage: paramères larges, plaqués sur le lobe médian, aussi longs que celui-ci et comme sectionnés à l’extrémité; celle-ci avec une dent en crochet dirigée vers le lobe médian.

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

FMNH

Field Museum of Natural History

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia