Paulianidia andringitrensis, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603: 594-596

publication ID

http://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFAF-1C4C-FD1B-8131083B11ED

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia andringitrensis
status

n. sp.

Paulianidia andringitrensis   n. sp. ( Fig. 4D View FIG )

HOLOTYPE. — Madagascar Centre, Fianarantsoa, 40 km S Ambalavao, rés. Andringitra , 1275 m, 22°13’S, 46°58’E, GoogleMaps  

forêt pluviale de montagne, litière tamisée (feuilles et bois pourris), extraction par Winkler, 15.X.1993, B. L. Fisher, FMHD 93-326, B.F. 793(1), 1 ♀ ( FMNH).

PARATYPES. — Mêmes données que pour l’holotype, 1 ♀ ( MNHN). — Même région que l’holotype, 22°14’S, 47°00’E, 825 m, 5.X.1993, mêmes conditions de récolte que l’holotype, même récolteur, 1 ♀ ( FMNH).

ÉTYMOLOGIE. — Espèce récoltée dans le massif de l’Andringitra.

DESCRIPTION

Longueur: 4,8-4,9 mm.Ailé.Avant-corps brun-noir, élytres brun foncé, abdomen brun rougeâtre, pattes brun ferrugineux.

Tête aussi large que longue. Les angles postérieurs arrondis à courbure bien marquée. Les tempes deux fois plus longues que les yeux. Ponctuation très serrée; les points à bord net, à peine moins denses sur la moitié postérieure jusqu’au cou. Troisième article antennaire d’un cinquième plus long que le précédent, les suivants oblongs (articles 4-7), les 8-10 subcarrés, le dernier un peu moins long que les deux précédents ensemble.

Pronotum d’un dixième plus long que large, à peine plus large que la tête. La ponctuation moins dense que celle de la tête, les points aussi gros mais à bord moins net. La bande médiane imponctuée étroite en avant, légèrement surélevée dans la partie basale.

Les élytres rectangulaires un peu plus longs que larges (R = 1,10) et nettement plus larges que le pronotum (R = 1,33). La ponctuation aussi forte et dense à la base que sur le pronotum, progressivement moins grosse jusqu’à l’apex où elle est fine et plus serrée.

Abdomen à ponctuation très fine et dense sur un tégument lisse sans trace de ridule ou de réticulation.

Mâle: bordure postérieure du sternite du pygidium avec une large et profonde échancrure en V à fond arrondi.

Édéage: lobe médian subcylindrique; le rebord apical non évasé, précédé de chaque côté d’une courte expansion spiniforme.La face dorsale avec une longue et étroite bande sclérifiée médiosagittale.Paramères très légèrement plus longs que le lobe médian, étroits, à peine sinués, régulièrement rétrécis jusqu’à l’apex.

FMNH

Field Museum of Natural History

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle