Paulianidia hammondi, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 594

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467645

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFAF-1C52-FF3E-813109CE128F

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia hammondi
status

n. sp.

Paulianidia hammondi n. sp.

( Fig. 4C View FIG )

HOLOTYPE. — Madagascar Est , environs d’Anjiro, 21.X.1970, P. Hammond, 1 ♂ ( BMNH).

ÉTYMOLOGIE. — Espèce dédiée à son récolteur: Peter Hammond.

DESCRIPTION

Longueur: 4,6 mm. Ailé.Avant-corps et élytres brun foncé, abdomen brun roux. Pattes et pièces buccales roux châtain. Antennes ferrugineux sombres.

Tête un peu plus longue que large (R = 1,07). Tempes deux fois plus longues que les yeux, rectilignes et convergentes au départ des yeux.Ponctuation forte et dense dans la dépression interoculaire les points tangents entre eux; plus espacés sur le disque et la région postérieure, peu denses et moins forts dans la région latérale postoculaire.Tégument lisse et brillant. Premier article antennaire presque aussi long que les deux suivants ensemble. Les 4-8 plus longs que larges. Les 9 et 10 subcarrés. Le dernier de moitié plus long que le précédent.

Pronotum plus long que large (R = 1,15), aussi large que la tête. Les bords latéraux en courbe régulière, les angles inexistants.Ponctuation au moins aussi forte que celle du disque céphalique mais un peu moins dense. La bande médiane imponctuée atteint presque la base; elle est bordée de part et d’autre par deux dépressions à fond grossièrement ponctué. Écusson avec quelques points.

Élytres rectangulaires, plus longs que larges (R = 1,10), nettement plus larges que le pronotum (R = 1,36). Ponctuation identique à celle du pronotum, les points séparés d’au moins un diamètre, moins gros vers l’apex. Tégument lisse et brillant.

Segments abdominaux à tégument lisse; la ponctuation fine, espacée, un peu plus forte dans la dépression basale.

Mâle: sternite du pygidium avec une échancrure en V sur le tiers de la longueur du segment.

Édéage: paramères un peu plus longs que le lobe médian, assez étroits dès la base, s’amincissant progressivement jusqu’à l’apex.

Femelle inconnue.

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia