Paulianidia steineri, Lecoq, 2008

Lecoq, Jean-Claude, 2008, Révision du genre Paulianidia Jarrige, 1978 de Madagascar (Insecta, Coleoptera, Staphylinidae, Paederinae), Zoosystema 30 (3), pp. 579-603 : 598-600

publication ID

https://doi.org/10.5281/zenodo.5390906

DOI

https://doi.org/10.5281/zenodo.5467655

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/D92A1431-FFB3-1C48-FCC1-83B50992165A

treatment provided by

Marcus

scientific name

Paulianidia steineri
status

n. sp.

Paulianidia steineri n. sp.

( Fig. 6A View FIG )

HOLOTYPE. — Madagascar Est , prov. Fianarantsoa, 7 km W Ranomafana, 1100 m, piège Malaise en clairière de forêt pluviale de montagne, 8-21.X.1988, W. E. Steiner, 1 ♂ ( USNM).

PARATYPES. — Mêmes données que pour l’holotype, 22-31.X.1988, 1-9.II.1990, 23.II-7.III.1990, entre 900 et 1100 m à l’aide de pièges Malaise et d’assiettes jaunes, W. E. Steiner, 3 ♂♂, 3 ♀♀ ( USNM) ; 2 ♂♂, 2 ♀♀ ( MNHN). — Madagascar Nord , massif Anjanaharibe nord, sentier Ambodihasina-Ambalarombe, proche rivière Andramonta, 600-700 m, 24-29.II.1996, tamisages en forêt humide, J. Janák, P. Moravec, 1 ♂ (coll. Janák) .

ÉTYMOLOGIE. — Espèce dédiée à son récolteur, W. E. Steiner (Smithsonian Institution).

DESCRIPTION

Longueur: 6 mm. Ailé. Avant-corps et élytres brun sombre. Abdomen brun roux. Pattes et pièces buccales roux châtain, les antennes un peu plus sombres.

Tête un peu plus longue que large (R = 1,05). Tempes d’un tiers seulement plus longues que les yeux (R = 1,33) en courbe régulière et peu arquée jusqu’au cou. Ponctuation forte et dense sur toute la surface de la tête, mais les points distants d’un demi-diamètre dans la moitié antérieure et à peine plus espacés sur le reste de la surface. Tégument lisse et brillant. Le premier article antennaire presque aussi long que les deux suivants ensemble, le troisième plus d’un tiers plus long que le second. Les suivants graduellement moins longs jusqu’au dixième qui est subcarré.

Pronotum un peu plus long que large (R = 1,08- 1,09), visiblement régulièrement rétréci en avant, presque aussi large que la tête. Ponctuation analogue en force à celle de la tête mais les points sont à bords un peu effacés et plus espacés (un diamètre). La bande médio-sagittale imponctuée est irrégulière et porte quelques points dans sa partie antérieure. La ponctuation est un peu plus forte de part et d’autre de cette bande et dans les dépressions basales.Tégument lisse et brillant. Écusson avec quelques points.

Élytres rectangulaires, plus longs que larges (R = 1,17), d’environ un tiers plus larges que le pronotum. Épaules bien marquées, bords extérieurs parallèles, rectilignes. Ponctuation nettement plus espacée que sur l’avant-corps: les points distants d’un à deux diamètres, plus gros vers la base de l’élytre où ils sont un peu plus gros que ceux du pronotum et progressivement plus petits jusqu’à l’apex où ils sont un peu plus denses. Fine pubescence couchée vers l’arrière.

Ponctuation abdominale très fine, espacée, avec quelques points plus gros dans la dépression basale des premiers tergites.

Mâle: bordure postérieure du sternite du propygidium avec une avancée sur les deux-tiers de sa largeur, le bord en accolade plus ou moins prononcé. Sternite du pygidium avec une large échancrure en V ouvert.

Édéage: le lobe médian porte sur sa face ventrale un peu avant l’apex une forte excroissance arasée à son sommet. Les paramères sont un peu plus longs que le lobe médian, régulièrement rétrécis jusqu’à l’extrémité qui est très effilée.

USNM

Smithsonian Institution, National Museum of Natural History

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Coleoptera

Family

Staphylinidae

Genus

Paulianidia