Grammitis dauphinensis Rakotondr. & Parris, 2018

Rakotondrainibe, France, Jouy, Alain, Rouhan, Germinal, Bauret, Lucie & Parris, Barbara S., 2018, Nouveautés taxonomiques et nomenclaturales chez les fougères grammitides (Pteridophyta, Polypodiaceae, Grammitidoideae) de Madagascar, Adansonia (3) 40 (11), pp. 141-162 : 152-154

publication ID

https://doi.org/ 10.5252/adansonia2018v40a11

persistent identifier

https://treatment.plazi.org/id/DD0287E1-FFA2-FFD2-D5D8-F887FE801643

treatment provided by

Carolina

scientific name

Grammitis dauphinensis Rakotondr. & Parris
status

sp. nov.

Grammitis dauphinensis Rakotondr. & Parris   , sp. nov.

( Fig. 7 View FIG )

Grammitis dauphinensis Rakotondr. & Parris   , sp. nov., resembles Grammitis   holophlebia (Baker) Copel. and G. synsora (Baker) Copel., but differs by its sessile fronds and non-clathrate rhizome scales. TYPE. — Madagascar. Toliara,Tolanaro, Iabakoho, Antsotso-Avaratra, Ivohibe, 24°34’13’’S, 47°12’02”E, 334 m, 21.V.2006, Birkinshaw et al. 1630 (holo-, P[P01625745]!).

PARATYPE. — Madagascar. Tolanaro, [région Anosy], bassin de la Manampanihy (Sud-Est), Mont Vohimavo au nord d’Ampasimena, 600-700 m, 27-28.III.1947, Humbert 20694 (P01625742!). — Tolanaro, Iaboko, Antsotso, forêt d’Ivohibe, 24’57’08’’S, 47°20’12’’E, 265 m, 28.XI.2005, Razakamalala et al. 2432 (P06142054!)   .

ÉTYMOLOGIE. — « Dauphinensis » du district de Fort-Dauphin, actuellement Tolanaro.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE ET ÉCOLOGIE. — Grammitis dauphinensis Rakotondr. & Parris   , sp. nov., est endémique du Sud-Est de Madagascar. C’est une espèce rare connue de trois récoltes en provenance des environs de Tolanaro (= Fort-Dauphin). Elle a été récoltée « sur un rocher au milieu de la mousse », dans la forêt sempervirente de basse altitude, entre 265 et 600 m.  

DESCRIPTION

Rhizome rampant, de 0,6-0,8 cm de diamètre, couvert d’écailles brunes, lancéolées, peu ou pas clathrées, de 0,8-1,8 × 0,2- 0,5 mm, apex atténué, base échancrée, marge entière et glabre, cellules axiales 2-3 fois plus longues que larges, à lumière ocre et paroi brun foncé.

Frondes sessiles, espacées de 0,2-0,5 cm.

Limbe membraneux à subcoriace, oblong à linéaire, de 3-6 × 0,4-0,6 cm, apex arrondi à obtus, base progressivement atténuée jusqu’au rhizome, marge entière. Rachis brun foncé, saillant à la face supérieure; nervures latérales simples n’atteignant pas la marge, terminées par un hydatode apparent sur la face supérieure.

Indument: poils sétiformes raides, blancs à blanc rosé, de 0,3-0,6 mm de longueur, caducs, présents sur la marge du limbe, le rachis et les jeunes sores; quelques poils septés, ramifiés, de forme variée, appliqués sur la marge du limbe.

Sores exindusiés, oblongs ou ronds, en deux rangées, une de part et d’autre du rachis, sur le trajet des nervures ou à leur extrémité, non confluents à maturité; sporanges glabres; paraphyses absentes.