Zygophlebia rouxii Rakotondr. & Parris

Rakotondrainibe, France, Jouy, Alain, Rouhan, Germinal, Bauret, Lucie & Parris, Barbara S., 2018, Nouveautés taxonomiques et nomenclaturales chez les fougères grammitides (Pteridophyta, Polypodiaceae, Grammitidoideae) de Madagascar, Adansonia (3) 40 (11), pp. 141-162: 158

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/adansonia2018v40a11

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/DD0287E1-FFBC-FFCE-D5FF-FB25FB90111F

treatment provided by

Carolina

scientific name

Zygophlebia rouxii Rakotondr. & Parris
status

sp. nov.

Zygophlebia rouxii Rakotondr. & Parris   , sp. nov.

( Fig. 11 View FIG A-F)

Zygophlebia rouxii Rakotondr. & Parris   , sp. nov. is most similar to Zygophlebia devoluta (Baker) Parris   but differs from this species by the lamina shorter and narrower, 4-11 × 0.2-0.9 cm (vs 10-36 × 1.8- 5.5 cm) and proximal segments gradually decreasing.

TYPE. — Madagascar. Province d’Antsiranana , région Sava , Andapa , Réserve Spéciale d’Anjanaharibe Sud, au-dessus du camp Takhtajania, 14°44’34’’S, 49°27’44’’E, c. 1200 m, 29.X.2011, Rouhan, Gaudeul & Ranaivo 1249 (holo-, P[P02432797]!; iso-, TAN) GoogleMaps   .

PARATYPE. — Madagascar. Province d’Antsiranana, à l’ouest d’Andapa , massif de l’Anjanaharibe, pentes et sommet nord, à environ 1600 m d’altitude, entre le 10.XII.1950 et le 03.I.1951, Humbert, Capuron & Cours 24662 (K; P01577995!, P01625048!). — Antsiranana, à l’ouest d’Andapa, à 11 km à l’ouest-sud-ouest du village de Befingotra, réserve spéciale de l’Anjanaharibe-Sud, versant sud-est, 14°44’30’’S, 49°26’30’’E, 1600 m, 18.XI.1994, Rakotondrainibe et al. 2458 (P00046930!) GoogleMaps   .

ÉTYMOLOGIE. — Cette espèce est dédiée à Jacobus P. Roux éminent ptéridologue, décédé accidentellement en 2013, auteur notamment du Synopsis of the Lycopodiophyta and Pteridophyta of Africa, Madagascar and Neighbouring Islands ( Roux 2009).

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE ET ÉCOLOGIE. — Zygophlebia rouxii Rakotondr. & Parris   , sp. nov., espèce épiphyte à port pendant, est e ndémique du massif d’Anjanaharibe dans le Nord-Est de Madagascar, à l’ouest de la ville d’Andapa. Elle est connue de trois récoltes effectuées dans les années 1951, 1994 et 2011 dans la forêt sempervirente, entre 1200 et 1600 m d’altitude.

DESCRIPTION

Rhizome court, rampant ou subdressé, de 0,2-0,3 cm de diamètre, couvert d’écailles brun-roux à brun foncé, épaisses, turgescentes, cassantes, ovées-lancéolées, longues de 0,7- 1,5 mm, à marge entière, glanduleuse, apex longuement atténué, unisérié et cylindrique.

Frondes sur deux rangs, rapprochées, apparemment en touffe, longues de 4-9(-11) cm.

Pétiole brun-noir, articulé, long de 0,8-1,8 cm, fixé sur un phyllopode court et renflé.

Limbe étroitement elliptique, de 3,5-9,5 × 0,2-0,9 cm, pinnatiséqué, avec l’apex le plus souvent subentier sur une longueur de 0,5-2 cm; 7-17 paires de segments ascendants; les moyens deltoïdes, oblongs ou linéaires, de 0,2-0,4 × 0,1-0,2 cm, à marge entière, apex obtus; les proximaux progressivement décroissants.

Indument: longs poils sétiformes brun-rouge à brun rosé sur toute la surface de la fronde; poils courts, simples ou ramifiés, glanduleux, à têtes sphériques claires, présents sur tous les axes et la marge du limbe, nombreux sur le pétiole.

Sores ronds, 1-4 par segment, sur environ ½-3/4 de la longueur des frondes; paraphyses glanduleuses sécrétant une substance visqueuse grise à brunâtre persistante sur quelques spécimens.

HYBRIDE PRÉSUMÉ

TAN

Parc de Tsimbazaza