Danuriella griveaudi, Roy, 2020

Roy, Roger, 2020, Révision du genre Danuriella Westwood, 1889 (Mantodea), Zoosystema 42 (21), pp. 399-432: 415-417

publication ID

http://doi.org/ 10.5252/zoosystema2020v42a21

publication LSID

lsid:zoobank.org:pub:urn:lsid:zoobank.org:pub:3B427018-ABA6-44C4-982C-BDA6C65D2859

DOI

http://doi.org/10.5281/zenodo.4332466

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/FD0BE906-9315-46BA-BBED-A4BF2DFDF39B

taxon LSID

lsid:zoobank.org:act:FD0BE906-9315-46BA-BBED-A4BF2DFDF39B

treatment provided by

Felipe

scientific name

Danuriella griveaudi
status

n. sp.

Danuriella griveaudi   n. sp.

( Figs 1E View FIG ; 16E, F View FIG ; 19 View FIG ; 20 View FIG ; 21 View FIG )

urn:lsid:zoobank.org:act:FD0BE906-9315-46BA-BBED-A4BF2DFDF39B

Danuriella madagascariensis   – Paulian 1957: 85-87, fig. 51, 52, 53 (schéma du bas seulement). — non Micropopa madagascariensis Beier, 1929   .

MATÉRIEL TYPE. — Holotype. Madagascar • ♂; Madagascar Centre, dct. Ambohimahasoa, forêt Tsarafidy 1450 m; XII.[19] 59-I. [19] 60; P. Griveaud; préparation Roy 3802; MNHN-EP-EP2098. ( Fig. 16 E View FIG ).  

Allotype. Madagascar • ♀; Tsinjoarivo ; XI.[19]53; R. Paulian; MNHN-EP-EP2099 ( Fig. 16F View FIG ).  

Paratypes. 14 ♂, 1 ♀. Madagascar   1 ♂; Perinet; PBZT   1 ♂; Analamazotra , great forest; XI.1930; Olsoufieff; ANSP   1♀; dct. Antsalova, Andobo 190 m, forêt Antsingy ; II.1957; P. Griveaud; PBZT   1 ♂; dct. Moramanga, Ankasoka ; 1130 m; 23.X.1957; P. Griveaud; préparation Roy 3826; MNHN   2 ♂; dct. Sambava; RN 12 Marojejy-Beondroka 1200 m; VI.1960; P. Soga; PBZT   1 ♂; route d’Anosibe Pk 28; leg. R. Vieu ; II.1961; coll. MS   . • 1 ♂; Ambohitsitondrona Maroantsetra 850 m; XII.1962; P. Soga; MNHN   2 ♂; Andohanambatoafo; RN 4 Mangindrano Bealamane 2030 m; XII.1966; P. Soga; l’un préparation Roy 3904; MNHN   1 ♂; Fianarantsoa: Ranofanana NP; Talatakely ; research laboratory area; blacklight mercury vapor light; élev. 940 m; 21°14’53.5’’S, 47°25’36.9’’E; 31.X-20.XI.1998; leg. V. F. Lee, K. J. Ribardo; préparation Roy 4676; CASENT 8006197; CAS GoogleMaps   3♂; environs d’Andasibe , 135 km E Antananarivo, RN 4, 900 m; 11-14.XI.2000; S. Murzin; MNHN   1 ♂; Andasibe ; 1100-1300 m; 21.I.2007; N. Moulin BOLD NMMAN 11-0377; coll. NM   .

LOCALITE TYPE. — Madagascar, forêt Tsarafidy.

DISTRIBUTION. — Centre-Est de Madagascar. Un signalement en Centre-Ouest.

DIAGNOSE. — Taille moyenne. Tête avec les prolongements latéraux du vertex courts et trapus, et les tubercules au-dessus des ocelles longs et pointus; pronotum relativement court avec la métazone environ deux fois plus longue que la prozone; fémurs antérieurs avec deux expansions dorsales; fémurs médians avec deux lobules postérieurs, le distal étant le plus grand; fémurs postérieurs avec un seul lobule à l’arrière; tibias médians et postérieurs plutôt courts, lobés; élytres et ailes translucides chez les mâles, bruns chez les femelles. Genitalia mâles: hypophallus avec le prolongement latéral plus grand que le médian.

ÉTYMOLOGIE. — Espèce dédiée à la mémoire de Paul Griveaud, récolteur entre autres de l’holotype, spécialiste des Lépidoptères malgaches.

DESCRIPTION

Mâles

Mesures. Longueur du corps 27-33 mm, des élytres 20-27 mm, du pronotum 5,8-6,5 mm, dont 1,9-2,3 mm pour la prozone.

Coloration générale. Brune avec les organes du vol plus clairs.

Tête. Large de 3,4-3,7 mm, de couleur brun sombre uniforme; prolongements latéraux du vertex courts et trapus, à surface irrégulière, tandis que les tubercules au-dessus des ocelles sont longs et minces, en pointes fines; antennes longues d’au moins 16 mm, avec les deux premiers articles brun sombre, les suivants brun clair sur une longueur variable, puis progressivement plus sombres; palpes d’un brun relativement clair.

Pronotum ( Fig. 1E View FIG ). Large de 2,5-2,8 mm au niveau de la dilatation supracoxale, de 1,6-1,8 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, laquelle est 1,9-2,2 fois plus longue que la prozone; bords latéraux finement denticulés; surface, plus élevée dans la prozone, grossièrement sillonnée.

Pattes antérieures ( Fig. 21A View FIG ). Hanches longues de 5,0- 5,6 mm; fémurs de 5,2-5,7 mm; tibias de 3,8-4,0 mm; fémurs à surface granuleuse très caractéristiques avec deux expansions dorsales, l’une régulièrement allongée après la base, l’autre de forme et de dimensions assez variables au niveau de l’intervalle entre les deux dernières épines externes; une grosse tache brun-noir est en outre présente au sillon de la griffe.

Pattes médianes ( Fig. 21B View FIG ). Fémurs longs de 3,8-4,0 mm, munis de deux lobes à l’arrière, le distal plus grand; tibias longs de 3,0- 3,2 mm, munis d’un lobe externe régulièrement allongé et d’un lobe interne au même niveau, plus large distalement. Pattes postérieures ( Fig. 21C View FIG ). Fémurs longs de 4,5-5,0 mm, munis à l’arrière d’un seul lobe subapical assez grand; tibias longs de 3,8-4,0 mm, épaissis dans leur portion médiane présentant deux renflements successifs plus ou moins nets.

Élytres et ailes. Élytres translucides mouchetés de brun clair; ailes transparentes aussi longues, les dépassant au repos avec leur région apicale sombre.

Abdomen. Étroit, brun sombre uniforme, sans particularités; plaque suranale en trapèze, plutôt claire; cerques également clairs, courts, avec le dernier article en triangle à apex émoussé; plaque sous-génitale de même peu pigmentée, à bord postérieur arrondi, portant des styles extrêmement courts.

Genitalia ( Fig. 20 View FIG ). Prolongement latéral de l’hypophallus beaucoup plus large que le prolongement médian, surtout à sa base, l’intervalle entre les deux étroit.

Femelle allotype

Mesures. Longueur du corps 30 mm, des élytres 12 mm, du pronotum 7,8, mm dont 2,7 mm pour la prozone.

Coloration générale. Brun sombre.

Tête. Large de 4,0 mm, brune comme celles des mâles, avec les prolongements latéraux du vertex similaires, les ocelles plus petits mais les tubercules au-dessus plus trapus; antennes et palpes plus sombres.

Pronotum. Surface granuleuse, large de 3,1 mm au niveau de la dilatation supracoxale, de 2,0 mm dans la partie la plus étroite de la métazone, laquelle est 1,9 fois plus longue que la prozone.

Pattes antérieures ( Fig. 21A View FIG ). Conformées comme celles des mâles, plus granuleuses; hanches longues de 5,5 mm; fémurs de 6,8 mm; tibias de 4,5 mm.

Pattes médianes ( Fig. 21B View FIG ). Plus trapues que celles des mâles, avec des lobules plus grands; fémurs longs de 4,0 mm; tibias de 3,4 mm.

Pattes postérieures ( Fig. 21C View FIG ). Également plus trapues; fémurs longs de 5,2 mm avec le lobe subapical plus grand; tibias longs de 4,0 mm, plus fortement épaissis et avec les renflements remplacés par des lobules.

Élytres et ailes. Élytres marron avec des taches brunes; ailes brun sombre avec les nervures transverses soulignées de blanc. Abdomen. Moyennement renflé; plaque suranale plus transverse que celle des mâles; cerques plus courts; ovipositeur très saillant.

R

Departamento de Geologia, Universidad de Chile

PBZT

Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza

ANSP

Academy of Natural Sciences of Philadelphia

MNHN

Museum National d'Histoire Naturelle

VI

Mykotektet, National Veterinary Institute

V

Royal British Columbia Museum - Herbarium

CAS

California Academy of Sciences

Kingdom

Animalia

Phylum

Arthropoda

Class

Insecta

Order

Mantodea

Family

Mantidae

Genus

Danuriella

Loc

Danuriella griveaudi

Roy, Roger 2020
2020
Loc

Danuriella madagascariensis

PAULIAN R. 1957: 85
1957