Technomyrmex mayri subsp. difficilis, Forel, A., 1892

Forel, A., 1892, Hymenopteres 2 (supplement au 28 fascicule). Les Formicides., Histoire physique, naturelle et politique de Madagascar. 20., Paris: Unknown Publisher, pp. 232-280: 242

publication ID

8239

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/F208517C-A23F-0A00-D047-D49A111F20B7

treatment provided by

Donat

scientific name

Technomyrmex mayri subsp. difficilis
status

n. st.

TECHNOMYRMEX MAYRI, Forel. race: T. difficilis   HNS   , n. st.

[[worker]]. Cette forme est très difficile à définir. Elle constitue une sorte d'intermediaire entre le T. Mayri   HNS   et le T. albipes   HNS   , bien que se rapprochant plus du premier. Longueur 2,6 à 2,9 mill. Taille moins svelte que chez le T. Mayri   HNS   , i. sp. Tête moins ovale, un peu plus rectangulaire. Dents des mandibules plus fines. Le thorax est conformé à peu près comme chez le T. Mayri   HNS   , i. sp., mais un peu plus robuste. Un escalier très marqué entre le mésonotum et le métanotum. Ce dernier est comme chez le T. Mayri   HNS   , i. sp.; la face basale est plus longue que chez le T. albipes   HNS   et passe à la face déclive par une courbe plus arrondie. Le pédicule et l'abdomen tiennent le milieu entre les T. Mayri   HNS   , i. sp., et T. albipes   HNS   . La sculpture est plus forte et l'éclat moindre que chez le T. Mayri   HNS   , i. sp., mais l'éclat est bien plus fort et la sculpture plus faible que chez le T. albipes   HNS   . La pubescence et la couleur sont aussi intermédiaires. Je ne sais comment définir autrement cette forme embarrassante, qui est peut-être un hybride.

[[queen]]. Longueur 4,5 mill. Métanotum large. Ailes courtes, hyalines, dé- passant à peine l'abdomen. Une cellule cubitale; cellule radiale fermée. Du reste comme la

Environs de la ville d'Anosibé, province des Bezanozanô (M. Sikora).