Aphaenogaster Kervillei , Forel, A., 1910

Forel, A., 1910, Glanures myrmecologiques., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 54, pp. 6-32: 7-8

publication ID

4022

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/17D6666F-AF7A-0E0D-CB16-09DBC622CDCF

treatment provided by

Christiana

scientific name

Aphaenogaster Kervillei
status

n. sp.

Aphaenogaster Kervillei  HNS  n. sp.

- [[ worker ]]. - - Long. 4,5 a 5 mill. - Mandibules luisantes, striees, avec quelques gros points, armees de 2 ou 3 fortes dents devant et de 6 a 10 dents irregulieres ou denticules derriere. Epistome convexe, sans carene, avec une forte et large echancrure au milieu de son bord anterieur. Aire frontale triangulaire, profonde. Aretes frontales paralleles, assez rapprochees, avec un lobe vertical plus long que haut devant. Tete tres allongee, longue de 1,3, large de 0,8 mill. Ses cotes sont convexes, mais se retrecissent (en courbe) a partir des yeux jusqu'a l'articulation occipitale qui forme un leger rebord aigu, mais sans aucun retrecissement colliforme. Les yeux sont aux 2 / 5 a partir de devant et la tete n'est pas ou est a peine plus large a leur hauteur qu'a son bord anterieur. Le scape, fort grele, depasse le bord articulaire de, la tete d'un tiers de sa longueur. Les articles 2 a 7 du funicule sont au moins deux lois plus longs qu'epais. Les 4 derniers articles sont egaux en longueur, trois fois plus longs qu'epais, formant une massue sensorielle grele. Dos du mesonotum concave sur le profil, ne continuant la convexite du pronotum que sur son neuvieme anterieur environ. Echancrure meso-epinotale peu profonde, mais distincte. Face basale de l'epinotum faiblement convexe, nullement creusee, 3 1 / 2 fois plus longue que large et 2 fois plus longue que la face declive qui est subverticale et bordee. L'epinotum a deux petites dents pointues, un peu plus longues que larges, triangulaires. Pedicule comme chez l'A. Schmitzi  HNS  , mais le petiole du 1 er n oe ud plus long que le n oe ud. Le mesonotum entier forme un retrecissement assez marque du thorax qui est fort allonge.

Assez irregulierement et superficiellement reticule; mediocrement luisant. Abdomen, membres, dos du pronotum et des n oe uds lisses. Tete ridee en long, sauf l'epistome et l'occiput. Epinotum ride en travers, mais tres irregulierement. Des soies d'un roux clair, courtes et obtuses, dispersees sur le corps. Les membres ont des poils jaunes, courts et obliques (plutot pubescence sur les jambes, plutot pilosite sur les antennes).

D'un roux jaunatre; scapes un peu rembrunis. Pattes et abdomen d'un jaune a peine roussatre, mais ce dernier avec une large bande brune au milieu.

Berze, Anti Liban, - Syrie; sous les pierres (M. Gadeau de Kerville).

Cette espece ressemble a ovaticeps  HNS  Em., qui, seule avec elle parmi les especes mediterraneennes, n'a pas de bord posterieur a la tete. Mais ovaticeps  HNS  a la tete ovale, aussi etroite devant que derriere, tandis que Kervillei  HNS  a la tete large devant et retrecie en arriere. En outre, chez ovaticeps  HNS  , l'epistome n'est pas echancre et l'epinotum a des epines.

D'un autre cote, le manque de retrecissement colliforme separe l'A. Kervillei  HNS  du sous-genre Ischnomyrmex Mayr, dont elle se rapproche beaucoup aux autres egards.