Oxyopomyrmex (Goniomma) Blanci,

Forel, A., 1905, Miscellanea myrmicologiques, II (1905)., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 49, pp. 155-185: 176

publication ID

4001

persistent identifier

http://treatment.plazi.org/id/FEF58C13-536F-33A1-B6B9-C267E369938A

treatment provided by

Christiana

scientific name

Oxyopomyrmex (Goniomma) Blanci
status

 

Oxyopomyrmex (Goniomma) Blanci  HNS  Andre == hispanicus  HNS  Andre.

- M. Andre a devine juste, en supposant que son hispanicus  HNS  est la [[ queen ]] du Blanci. La forme des yeux, un peu variable du reste, est ici un caractere de polymorphisme et non d'espece. J'ai recolte YO. Blanci en grand nombre a la Camargue, pres de Marseille et a Nimes. J'ai trouve les sexes ailes dans le nid. La [[ queen ]] est = hispanicus  HNS  et l'ouvriere = Blanci.

Il n'existe que des differences insignifiantes de varietes. Chez le type du Blanci, la sculpture est un peu plus faible et les epines sont un peu plus courtes. Les yeux sont un peu moins pointus chez les [[ worker ]] de Nimes. J'ai recu en outre des 0. Blanci de Seville, de Madrid, de Pornela (Andalousie), tant [[ worker ]] que [[ male ]] et [[ queen ]].

Tous varient dans les memes limites que ceux du midi de la France et leur sont identiques. Aucun n'a les caracteres de la race tunisienne.